GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 21 Août
Jeudi 22 Août
Vendredi 23 Août
Samedi 24 Août
Aujourd'hui
Lundi 26 Août
Mardi 27 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Liban: les drones tombés sur un centre du Hezbollah étaient israéliens, selon l'armée
    • G7: Boris Johnson dit à Donald Trump qu'il est en faveur d'une «paix commerciale»
    • Les Etats-Unis se disent «très proches» d'un accord commercial «majeur» avec le Japon (Donald Trump)
    • Défense: Séoul lance des exercices militaires autour d'îlots sur fond de tensions avec Tokyo
    • Liban: un centre des médias du Hezbollah a été endommagé par l'explosion d'un drone (mouvement chiite)
    Asie-Pacifique

    Affaire Huawei: la Chine dénonce «les manipulations politiques» des Etats-Unis

    media Huawei, le géant chinois des télécoms rejette les accusations américaines et se dit «déçu». REUTERS/Thomas Peter

    Alors que le négociateur en chef pour la Chine, Liu He, est arrivé à Washington pour reprendre les pourparlers commerciaux sino-américains, le département de la Justice américaine dévoile les accusations portées contre Huawei, le numéro un mondial des réseaux de communication. Huawei est accusé de vol de technologies et de ne pas avoir respecté des sanctions américaines contre l’Iran. La Chine dénonce une enquête politique.

    Avec notre correspondant à Shanghai, Simon Leplâtre

    La Chine essaie de contre-attaquer, face aux accusations portées contre Huawei. Le porte-parole du ministère dénonce des « manipulations politiques ». A la télévision nationale, il a déclaré que « les États-Unis utilisent le pouvoir de l'État pour discréditer et attaquer certaines entreprises chinoises, dans une tentative d'étrangler leurs opérations, qui sont légitimes et légales. »

    Evidemment, c’est une justification à destination des Chinois mais il risque d’être difficile de faire croire à l’étranger que les opérations de Huawei étaient bien légales, après les révélations de ce 29 janvier : on savait que Huawei était accusé d’avoir vendu des produits à l’Iran malgré les sanctions américaines, mais sur ce point, la Chine pouvait dénoncer la justice américaine qui s’impose au monde entier, avec le principe de l’extraterritorialité qui est dénoncé par beaucoup de pays.

    Là, c’est plus difficile, puisque l’enquête du FBI révèle des accusations d’espionnage industriel, et même un système de récompenses, au sein de Huawei, pour ceux qui rapportaient des informations confidentielles. Huawei nie, mais ces nouveaux détails risquent de ternir la réputation de l’entreprise durablement.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.