GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 21 Août
Jeudi 22 Août
Vendredi 23 Août
Samedi 24 Août
Aujourd'hui
Lundi 26 Août
Mardi 27 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Asie-Pacifique

    Angela Merkel et Shinzo Abe plaident le maintien du multilatéralisme

    media La chancelière allemande Angela Merkel et le Premier ministre japonais Shinzo Abe lors d'une conférence de presse à Tokyo, le 4 février 2019. REUTERS/Kim Kyung-hoon

    Angela Merkel est, ce 4 février, à Tokyo accompagnée d’une importante délégation de chefs d’entreprises. La chancelière allemande vient célébrer l’entrée en vigueur du plus grand marché de libre-échange au monde entre l’Union européenne et le Japon. Un marché représentant 30% du PIB mondial. Angela Merkel et son hôte, le Premier ministre japonais Shinzo Abe, ont profité de leur rencontre pour défendre le libre-échange et lancer un nouveau message contre le protectionnisme de Donald Trump.

    Avec notre correspondant à Tokyo, Frédéric Charles

    A Tokyo, Angela Merkel et Shinzo Abe font front commun contre le protectionnisme, au moment où le Fonds monétaire international, le FMI, prévient que la guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine pourrait compromettre à brève échéance la croissance économique de la planète.

    Angela Merkel vient rarement au Japon. Elle ne voit que l’Allemagne - disent les Japonais -, mais aujourd’hui, elle se sent obligée de resserrer ses liens avec le Japon, depuis que les Etats-Unis accusent la Chine de vol de technologies du futur.

    Angela Merkel et Shinzo Abe insistent pour dire que l’Allemagne et le Japon, de grands pays exportateurs, sont décidés à garantir la prospérité mondiale et l’ordre multilatéral, face à la politique de « America First » (l’Amérique d’abord), de Donald Trump.

    Cependant, la coopération commerciale entre le Japon et l’Allemagne est limitée par la dépendance militaire du Japon envers les Etats-Unis. Le Japon n’est pas en mesure de se joindre à un mini-mécanisme européen pour permettre aux entreprises européennes de commercer avec l’Iran, malgré les sanctions américaines, et de préserver ainsi l’accord sur le nucléaire iranien.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.