GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 13 Juin
Vendredi 14 Juin
Samedi 15 Juin
Dimanche 16 Juin
Aujourd'hui
Mardi 18 Juin
Mercredi 19 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Australie: rejet d’un projet minier par un tribunal qui invoque le climat

    media La mine de charbon à ciel ouvert de Loy Yang dans l'Etat de Victoria en Australie en 2008. Le pays est un des plus gros producteurs de charbon au monde (Photo d'illustration). Wikimedia Commons CC BY-SA 3.0 Marcus Wong Wongm

    Un tribunal de l’Etat de Nouvelle-Galles du Sud dans l’ouest de l’Australie a rendu ce vendredi une décision potentiellement lourde de conséquences pour l’industrie minière. En rejetant un projet de mine de charbon à 220 km au nord de Sydney, le tribunal a invoqué les problèmes climatiques.

    Ces deux dernières années, l’Australie a connu une succession d’épisodes alarmants : les températures approchent des 50°C, des incendies gigantesques ravagent des forêts, mais aussi de longues périodes de sécheresse et à présent des inondations d’une ampleur historique, notamment dans l’Etat du Queensland. Une situation qui a probablement influencé la décision du juge Brian Preston et son rejet le projet de la mine de charbon à ciel ouvert de Rocky Hill.

    Un projet « au mauvais endroit et au mauvais moment »

    Cette décision est en tout cas une première dans ce pays signataire des accords de Paris sur le climat et l’un des premiers producteurs de charbon au monde. Sa décision s’est appuyée non seulement sur les études d’impact local du projet (impact social et agricole), mais aussi sur les répercussions secondaires sur le plan climatique. Selon lui, le projet arrive « au mauvais endroit et au mauvais moment » et d’ajouter que « toutes les ressources naturelles ne doivent pas nécessairement être exploitées ».

    A relire : Fréquence Asie : Sécheresse en Australie, un débat qui s'enflamme

    Un soulagement pour la population et les organismes de défense de l’environnement qui voient dans cette décision judiciaire l’arrivée d’un contentieux climatique en Australie. En effet, d’après l’ONG EDO c’est la première fois que le changement climatique est utilisé comme un motif de refus d’un projet lié aux énergies fossiles en Australie.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.