GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 11 Septembre
Jeudi 12 Septembre
Vendredi 13 Septembre
Samedi 14 Septembre
Aujourd'hui
Lundi 16 Septembre
Mardi 17 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Asie-Pacifique

    Birmanie: sept étudiants condamnés pour avoir brûlé des portraits de ministres

    media Les étudiants escortés par la police à l'issue d'une audience à Mandalay, le 13 février 2019. AFP

    En Birmanie, sept étudiants ont écopé de trois mois de prison ferme et des travaux forcés. Ils ont été condamnés ce mercredi 13 février par la justice à Mandalay, dans le centre du pays. Ils avaient été arrêtés fin décembre après avoir brûlé, lors d’une manifestation, des portraits de plusieurs ministres : un nouvel exemple des atteintes à la liberté d’expression dans le pays.

    De notre correspondante à RangoonEliza Hunt

    Le 28 décembre 2018, plusieurs étudiants de la ville de Mandalay réclament plus de moyens pour la sécurité sur leur campus, après le meurtre d’un étudiant, mais aussi pour l’entretien des locaux, comme la réparation des toilettes. Au cours de la manifestation, ils brûlent des portraits, dont celui du président de l’université, et ceux de ministres. Sept étudiants sont alors arrêtés avant d'être condamnés ce mercredi 13 février à 3 mois de prison, et des travaux forcés.

    Dans le pays, cette décision de la justice perçue comme une nouvelle atteinte à la liberté d’expression. Il y a deux jours seulement, ce sont des manifestants de la minorité ethnique des Karennis qui ont été visés par des tirs de balles en caoutchouc de la police. Malgré l’arrivée de la dirigeante Aung San Suu Kyi au pouvoir en 2016, la répression des autorités contre toute contestation continue, utilisant notamment des lois répressives adoptées par le passé.

    Selon l’organisation birmane de défense de la liberté d'expression, Athan, sous le gouvernement actuel, il y a eu par exemple plus de 150 poursuites judiciaires pour diffamation en ligne contre 11 sous le gouvernement précédent.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.