GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 14 Juin
Samedi 15 Juin
Dimanche 16 Juin
Lundi 17 Juin
Aujourd'hui
Mercredi 19 Juin
Jeudi 20 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Asie-Pacifique

    Les petits actionnaires chinois attendent un accord Pékin-Washington

    media Investisseur à la Bourse de Shanghai, le 10 juillet 2015 (image d'illustration). REUTERS/Aly Song

    Américains et Chinois se retrouverons la semaine prochaine à Washington. Les deux jours de négociations ce jeudi et vendredi à Pékin ont été salués comme « fructueux » par le secrétaire américain au trésor Steven Mnuchin, mais insuffisants pour parvenir à un accord. Un accord souhaité par les petits actionnaires chinois dont le portefeuille a souffert de la guerre commerciale entre les deux premières puissances économique du monde. Reportage à Pékin.

    Avec notre correspondant à Pékin, Stéphane Lagarde

    Même l’apparition du président Xi Jinping, venu à la rencontre des délégués américains, au grand palais du Peuple n’a pas suffi à remonter le moral des petits actionnaires ce vendredi 15 février à Pékin. Dans la salle des cours de Zhongxin, plusieurs dizaines d’entre eux ont encore les yeux fixés sur les écrans et les courbes vertes et rouges de la Bourse de Shanghaï à la clôture. Monsieur Chen, retraité, cherche sur son smartphone le résultat des discussions entre Américains et Chinois : « Je suis de près ces négociations, c’est très important. Si les deux parties tombent d’accord, la Bourse va remonter. Si ce n’est pas le cas, on aura une nouvelle baisse. Ca fait presque un an que c’est comme ça. Même pendant la trêve commerciale, les cours ne sont pas stables. »

    Conséquences sur les entreprises

    Le bras de fer commercial entre Washington et Pékin a des conséquences en particulier sur les entreprises visées par les sanctions américaines. Petites lunettes, col de la doudoune remontée jusqu’aux oreilles, Mme Liu, 70 ans, sait de quoi elle parle : « Bien sûr que la guerre commerciale joue sur les cours. Ca n’arrête pas de baisser. En un an, j’ai perdu 200 000 yuans (plus de 25 000 euros, NDLR). Si la guerre s’arrête, ça ira mieux ! Les Américains s’en prennent à des entreprises comme Huawei et Zhongxing et leurs actions descendent. Moi par exemple, j’ai acheté Zhongxing et j’ai perdu ! »

    Les petits actionnaires pékinois, pour la plupart âgés, resteront à coup sûr branchés sur la suite des discussions la semaine prochaine à Washington.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.