GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 6 Décembre
Samedi 7 Décembre
Dimanche 8 Décembre
Lundi 9 Décembre
Aujourd'hui
Mercredi 11 Décembre
Jeudi 12 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Attentat au Cachemire indien: deux terroristes abattus par l'armée indienne

    media Opération de l'armée indienne du district de Pulwama, près du lieu de l’attentat, le 18 février 2019. REUTERS/Younis Khaliq

    L’armée indienne a annoncé avoir abattu deux terroristes qui appartiendraient au groupe responsable de l’attentat à la voiture piégée qui a coûté la vie à 40 paramilitaires le jeudi 14 février 2019. Quatre militaires indiens ont perdu la vie dans cet assaut nocturne.

    Avec notre correspondant en Inde, Sébastien Farcis

    L’assaut a commencé en pleine nuit dans un hameau du district de Pulwama à quelques centaines de mètres du lieu de l’attentat du jeudi 14 février 2019. Les forces de sécurité indiennes ont encerclé d’abord quelques maisons mais ont essuyé rapidement des tirs ennemis. Quatre militaires, dont un officier, ont été tués.

    Le cerveau présumé abattu ?

    L'assaut final a tué au moins quatre personnes pendant la nuit : deux civils propriétaires de la maison, et deux terroristes du Jaish e-Mohammed, le groupe armé séparatiste basé au Pakistan qui a revendiqué l’attentat. L’un de ces deux hommes abattus serait Abdul Gazi, l’un des commandants du Jaish e-Mohammed, et le cerveau présumé de cette attaque à la voiture piégée qui a coûté la vie à 40 paramilitaires indiens. Ce militant pakistanais avait combattu aux côtés des talibans en Afghanistan et était devenu un expert en explosif.

    « Le temps des discussions est terminé »

    Le Premier ministre s’est exprimé quelques instants après la fin de l’assaut, dans le but de rallier la communauté internationale contre le Pakistan : « Le temps des discussions est terminé, affirme Narendra Modi, maintenant le monde entier doit s’unir pour prendre des actions contre le terrorisme ».

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.