GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 15 Mars
Samedi 16 Mars
Dimanche 17 Mars
Lundi 18 Mars
Aujourd'hui
Mercredi 20 Mars
Jeudi 21 Mars
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Asie-Pacifique

    Des médailles recyclées pour les JO de Tokyo en 2020

    media Un site en construction dans la capitale japonaise en vue des Jeux olympiques de Tokyo 2020, le 23 mai 2017. REUTERS/Issei Kato

    Le Japon est en passe de remporter un fameux pari : aux Jeux olympiques de Tokyo, en 2020, ne  décerner aux athlètes que des médailles 100% « écolo », c'est-à-dire entièrement issues de métaux recyclés. Leurs matériaux d'origine seraient l'or, l'argent et le bronze que l'on trouve dans les téléphones, les ordinateurs, les tablettes, et le petit matériel électronique comme les cartes graphiques ou les microprocesseurs. Depuis deux ans, tout cela est récolté auprès de particuliers japonais.

    Avec notre correspondant à Tokyo,  Bruno Duval

    Pour fabriquer les 5000 médailles qui seront décernées, on doit avoir récolté 30 kilos d'or, 4000 kilos d'argent et 3000 kilos de bronze.

    Au Japon, 230 millions de vieux ordinateurs et téléphones dorment dans des tiroirs. Et, visiblement, leurs propriétaires sont ravis de s'en débarrasser, comme dans ce centre commercial de Tokyo : « Je me suis dit que ce serait idiot de garder tout ce matériel usagé dans un placard alors qu'il peut contribuer à faire de beaux Jeux olympiques. J'ai donc décidé de participer à cette collecte » confie un homme.

    « Je ne fais rien du tout de ces anciens appareils. Et là, on me propose de les transformer en médailles? C'est vraiment une occasion à ne pas manquer ! » s'exclame une passante.

    « C'est un beau projet, et je suis très impatiente. Après ceux de 1964, je vais assister à mes deuxièmes JO ! » se réjouit une autre cliente du centre commercial.

    « C'est super, un médaillé aura à son cou de l'or provenant de mes vieux téléphones » s'amuse une Japonaise.

    « C'est très bien. En plus, ce projet va encore renforcer l'expertise nippone en matière de recyclage » se félicite un homme.

    Il ne manque plus que 2 kilos d'or et 500 kilos d'argent pour réussir le pari. C'est grâce aux 50 000 tonnes de matériel électronique et aux plus de 5 millions de téléphones qui ont déjà été récoltés, à Tokyo, mais bien au-delà aussi. Quelque 1 500 localités ont pris part à cette campagne, dans tout le pays.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.