GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 19 Mai
Lundi 20 Mai
Mardi 21 Mai
Mercredi 22 Mai
Aujourd'hui
Vendredi 24 Mai
Samedi 25 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Asie-Pacifique

    Chine: Pékin rend hommage à l’une des grandes figures du Parti communiste

    media Un hommage a été rendu à Li Rui dans le grand cimetière de Babaoshan de Pékin, ce mercredi 20 février. RFI

    Un hommage a été rendu, mercredi 20 février à Pékin, à l’une des grandes figures du Parti communiste chinois décédé samedi à l’âge de 101 ans. Ancien confident de Mao, Li Rui était devenu l’un des plus fervents partisans de la réforme du parti. Sa fille s’était opposée à cette cérémonie.

    Avec notre correspondant à Pékin, Stéphane Lagarde

    Les craquements des plaques de neige et le murmure de la foule des souvenirs. Fleurs blanches à la boutonnière, c’est toute l’histoire du Parti communiste chinois qui défile sous les arbres à pains du grand cimetière révolutionnaire de Babaoshan, à l’est de la capitale chinoise.

    Anciens militaires, intellectuels, fonctionnaires, près d’un millier de personnes, pour la plupart âgées, patientent dans la file d’attente menant au pavillon funéraire. Emotion et recueillement pour cet ancien compagnon de la « longue marche » de Mao, victime du mouvement « antidroitier » sous la révolution culturelle.

    « J’ai été envoyé pour travailler dans les camps de travail du Dongbei [nord-est chinois] au même moment que Li Rui. C’est quelqu’un qui a osé dire la vérité », confie un homme arborant une petite banderole en tissu et ce slogan en caractères noires : « Li Rui est entré dans l’histoire. »

    Crainte d'une récupération

    Parmi les personnes présentes, d’anciens cadres du département du ministère de l’Eau, dont le défunt a été vice-ministre avant de s’opposer à la construction du barrage des Trois-Gorges.

    Li Rui, une voix rebelle au sein du pouvoir chinois qui, en 2010 encore, appelait au respect de la Constitution chinoise dans une lettre cosignée avec d’autres « papy du parti ». Sa fille, résidant aux Etats-Unis, n’a pas souhaité participer à la cérémonie, craignant la récupération.

    Devant son cercueil, deux couronnes de fleurs, l’une du département de l’organisation du Comité central, et une autre du département de la Propagande. Les dirigeants n’ont pas fait le déplacement, rapporte un témoin.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.