GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 17 Août
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Aujourd'hui
Jeudi 22 Août
Vendredi 23 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Corée du Nord: Pyongyang va-t-il reprendre ses essais de missiles?

    media Vue satellite du site de Sanumdong, le 29 juillet 2018. Planet Labs Inc/Handout via REUTERS

    Le leader nord-coréen Kim Jong-un teste-t-il la patience de Washington, après l'échec, fin février, du deuxième sommet avec le président Donald Trump ? Ou essayerait-il d’obtenir des concessions des Etats-Unis, alors que Donald Trump exige toujours la « dénucléarisation définitive et entièrement vérifiée » de la Corée du Nord ? En tout cas, des photos satellites suggèrent que les activités ont repris sur au moins un site clé du programme nucléaire nord-coréen.

    Des camions, des véhicules sur rail et deux grues : les photos prise par satellite et publiées par le site internet de la radio publique américaine NPR montrent que le site connu sous le nom de Sanumdong est en pleine activité. Sanumdong, c’est là où Pyongyang avait assemblé la plupart de ses missiles balistiques intercontinentaux dans le passé.

    Tout lancement est une violation des engagements

    « Cela ressemble à ça lorsque la Corée du Nord construit un missile », estime un expert cité par la radio. Il met toutefois en garde contre des conclusions hâtives : impossible de savoir à ce stade si Pyongyang prépare un missile à des fins militaires ou s’il s’agit d’une fusée pour lancer un satellite civil dans l’espace. Dans les deux cas, Washington a déjà prévenu : tout lancement, militaire ou civil, serait considéré comme une violation des engagements pris par Kim Jong-un.

    D'autres sites auraient repris du service

    Sanumdong ne semble d’ailleurs pas être le seul site à avoir repris du service. D’autres images satellite montrent que Sohae, sur la côte ouest, est en train d’être reconstruit après un début de démantèlement l’an passé. Hier, Donald Trump a pourtant assuré que sa relation avec Kim Jong-un était toujours « très bonne » et qu’il serait « très déçu » si le dirigeant nord-coréen relançait ses tests nucléaires.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.