GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 13 Septembre
Samedi 14 Septembre
Dimanche 15 Septembre
Lundi 16 Septembre
Aujourd'hui
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Malaisie: plus de dix ans de prison pour insulte à l'islam

    media Vue de Kuala Lumpur, la capitale malaisienne. Naim Fadil/ Wikimedia Commons

    Un Malaisien a été condamné à plus de dix ans de prison pour avoir insulté l'islam et le prophète Mahomet sur les réseaux sociaux, a annoncé la police samedi. Il s'agit d'une des condamnations les plus lourdes en matière de religion de ces dernières années, alors que la race et la religion sont des sujets sensibles dans cet Etat asiatique multiethnique.

    La version tolérante de l'islam pratiqué traditionnellement en Malaisie est érodée par l'influence croissante de musulmans radicaux, selon des observateurs. La personne reconnue coupable, connue uniquement sous son nom d'utilisateur Facebook « Ayea Yea », a été condamnée à 10 ans et 10 mois de prison après avoir plaidé coupable de dix chefs d'accusation d'activités anti-religieuses et d'utilisation abusive des réseaux de communication, a déclaré le chef de la police nationale Mohamad Fuzi Harun.

    Il n'a pas spécifié quelle peine se rapportait à quel délit mais a précisé que les peines seraient purgées consécutivement.

    L'activité antireligieuse est passible de deux à cinq ans de prison en Malaisie. L'utilisation abusive des réseaux de communication entraîne une peine maximale d'un an d'emprisonnement ou/et une amende pouvant aller jusqu'à 50 000 ringgits (10 900 euros).

    Le pays est encore hanté par les émeutes meurtrières de 1969 qui ont opposé des membres de la majorité malaise et des Chinois de souche.

    Toucher à l’islam, comme d'ailleurs maintenant en Indonésie, peut coûter extrêmement cher que ça soit politiquement ou devant la justice

    Jean-Louis Margolin

    Maître de conférences en histoire contemporaine à l'université de Provence

    09/03/2019 - par Christophe Paget Écouter
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.