GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 18 Mars
Mardi 19 Mars
Mercredi 20 Mars
Jeudi 21 Mars
Aujourd'hui
Samedi 23 Mars
Dimanche 24 Mars
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Les Thaïlandais votent avec enthousiasme au scrutin anticipé des législatives

    media Les Thaïlandais font la queue devant un bureau de vote de la province de Narathiwat pour les législatives anticipées du 17 mars 2019. REUTERS/Surapan Boonthanom

    En Thaïlande, c’est une journée de vote anticipé qui s’achève ce 17 mars, en amont des élections législatives de dimanche prochain. Quelque 2,5 millions d’électeurs étaient enregistrés pour voter ce dimanche, sur un total de 51 millions. Ce sont les premières élections organisées dans le pays depuis 8 ans, après 5 ans de régime militaire. Depuis très tôt dimanche matin, l’enthousiasme était palpable.

    Avec notre correspondante à Bangkok,  Carol Isoux

    Beaucoup s’étaient levés bien avant le soleil pour être devant les bureaux de vote dès 6h00 du matin. Malgré des files d’attente de plusieurs heures parfois et la chaleur de la saison sèche, les électeurs thaïlandais ne cachaient pas leur joie de pouvoir participer à ces élections.

    Les élections de la décennie, comme les nomme déjà la presse locale, même si beaucoup considèrent qu’elles ne marqueront pas un véritable retour à un système démocratique puisque le parti des militaires au pouvoir s’est aménagé un avantage confortable en nommant les 250 membres du Sénat. Ce qui signifie qu’il leur suffit d’obtenir 126 sièges sur les 500 en compétition pour garder la majorité et le contrôle du pays alors que pour les autres partis politiques c’est 376 sièges qu’il faudra gagner pour pouvoir former un gouvernement.

    Malgré tout, grâce à une forte participation annoncée, notamment de la part de la jeunesse et de 7 millions de nouveaux électeurs qui votent pour la première fois, une percée de certains partis d’opposition et un changement de paysage politique sont encore possibles.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.