GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 14 Novembre
Vendredi 15 Novembre
Samedi 16 Novembre
Dimanche 17 Novembre
Aujourd'hui
Mardi 19 Novembre
Mercredi 20 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Asie-Pacifique

    Nouvelle-Zélande: le sans-faute de la Première ministre Jacinda Ardern

    media Jacinda Ardern, Première ministre de la Nouvelle-Zélande, à la télévision quelques heures après l'attaque du 15 mars 2019. Reuters

    Jacinda Ardern n’est au pouvoir que depuis 18 mois en Nouvelle-Zélande et elle doit gérer la tuerie de Christchurch : vendredi dernier, 50 musulmans ont été tués dans des mosquées. Et jusqu’ici la Première ministre, déjà très populaire dans son pays, semble faire un sans-faute.

    Les images ont du sens, et Jacinda Ardern le sait : le jour même du massacre, elle a revêtu un voile en signe de solidarité et s’est rendue à Christchurch à la rencontre des survivants et des familles de victimes. Même chose le lendemain dans la capitale Wellington avec la communauté musulmane. De fait la popularité de la Première ministre, qui ne se dément pas depuis qu’elle est au pouvoir, est en partie due à cette impression de sincérité, d’empathie et de proximité qu’elle dégage.

    Mais Jacinda Ardern ne s’en est pas tenue aux démonstrations de solidarité. Quelques heures à peine après Christchurch, elle a fait une déclaration politique forte : la loi sur la possession d’armes en Nouvelle-Zélande va changer. Une déclaration qui a pris de court son partenaire de coalition, qui s’y oppose depuis un an et demi.

    Hors Nouvelle-Zélande, Jacinda Ardern était surtout connue pour avoir été une des rares Premières ministres à accoucher pendant son mandat, un bébé qu'elle avait ensuite amené à l'Assemblée générale de l'ONU, devenant un symbole pour les femmes qui travaillent. Aujourd’hui, elle en remontre aux dirigeants du monde entier par sa capacité à gérer avec rapidité et sens politique une crise majeure.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.