GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 16 Août
Samedi 17 Août
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Aujourd'hui
Mercredi 21 Août
Jeudi 22 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    L'Inde annonce avoir abattu un satellite en orbite

    media A Mumbai, un homme regarde à la télévision le discours du Premier ministre indien Narendra Modi, qui annonce la destruction d'un satellite. Le 27 mars 2019. REUTERS/Francis Mascarenhas

    Le Premier ministre indien a annoncé, ce mercredi 27 mars, que l’Inde avait réussi à détruire un satellite en orbite, une prouesse technologique rare. Mais cette annonce est également très politique, car elle arrive deux semaines seulement avant le début des élections législatives.

    Avec notre correspondant à New Delhi, Sébastien Farcis

    C’est un ancien satellite indien hors service, situé à 300 kilomètres de la Terre, qui a été abattu par ce missile balistique. Un vrai exploit technologique et stratégique : l’Inde prouve ainsi qu’elle peut détruire un tel orbiteur, ce qui est très utile pour se débarrasser de satellites espions ou pour réduire la visibilité des armes de ses ennemis, qui fonctionnent grâce aux coordonnées GPS.

    Une annonce très politique

    Seuls la Chine, la Russie et les Etats-Unis maîtrisent cette technique. Mais l’annonce est surtout extrêmement politique : à deux semaines des législatives, le parti du BJP au pouvoir veut se poser comme le seul capable de défendre le pays contre le Pakistan, cet ennemi musulman traditionnel qui est sur toutes les lèvres des membres de cette formation nationaliste hindoue.

    Modi, le « père protecteur » de la nation

    Le Pakistan est d’autant plus au centre des préoccupations depuis l’attaque de terroristes pakistanais au Cachemire indien, le mois dernier. « Sécurité, sécurité et sécurité », tel est le slogan de campagne officieux du BJP, et Narendra Modi se présente, par cette déclaration solennelle, comme le père protecteur de la nation.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.