GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 17 Août
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Aujourd'hui
Jeudi 22 Août
Vendredi 23 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Huile de palme: l'Indonésie menace de se retirer de l'Accord de Paris

    media Sur l'île de Bornéo, l'industrie de l'huile de palme déforeste de vastes étendues pour y installer ses plantations. BAY ISMOYO / AFP

    L’Indonésie est le quatrième pays le plus peuplé de la planète et le premier producteur mondial d’huile de palme. Par la voix de l’un de ses ministres, Jakarta menace d’éventuellement se retirer de l’Accord de Paris sur le climat si l’Union européenne maintient son projet d’exclure l’huile de palme de la liste de ses biocarburants d’ici à 2030.

    Avec notre correspondant à Jakarta, Joël Bronner

    En Indonésie, la production d’huile de palme est considérée comme un intérêt national lié au développement. Les autorités ont donc pour habitude de défendre bec et ongles toute attaque contre leur culture du palmier, qui génère actuellement plus de 30 millions de tonnes d’huile par an, principalement entre les îles de Sumatra et Bornéo.

    Déboisement massif

    Concrètement, ce secteur permet aussi de faire vivre des millions d’Indonésiens. En Europe, en revanche, l’accent est mis sur la mauvaise image de cette culture, en raison d’un déboisement massif de la forêt tropicale indonésienne au cours des dernières décennies. La déforestation sert donc d’argument principal à la volonté d’écarter l’huile de palme des futurs biocarburants de l’UE.

    A cela, l’Indonésie répond qu’il s’agit en fait d’une mesure protectionniste, visant à favoriser les huiles de tournesol et de colza, cultivées sur le sol européen.

    Les biocarburants, un dossier épineux

    Cette semaine, un autre responsable indonésien avait déjà suggéré aux entreprises productrices d’huile de palme de saisir les tribunaux. Menacer de quitter l’Accord de Paris apparaît ainsi comme une nouvelle pression dans ce dossier épineux des biocarburants.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.