GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 13 Septembre
Samedi 14 Septembre
Dimanche 15 Septembre
Lundi 16 Septembre
Aujourd'hui
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    George Clooney s'insurge contre Brunei et le durcissement de la charia

    media Une artère de la capitale de Brunei, Bandar Seri Begawan, avec les portraits du sultan Hassanal Bolkiah et la reine Saleha. ROSLAN RAHMAN / AFP

    Dans le sultanat de Brunei, une nouvelle loi punira de la peine de mort par lapidation les relations homosexuelles et l'adultère. Elle prévoit aussi l'amputation pour vol. Les réactions se multiplient dans la communauté internationale. L'acteur américain George Clooney a lancé une campagne de boycott, les ONG de la région dénoncent une loi répressive.

    La nouvelle loi entre en vigueur à Brunei mercredi prochain, le 3 avril, mais le sujet est déjà international avec la campagne lancée par George Clooney. L'acteur américain appelle à boycotter neuf grands hôtels liés à l'agence d'investissement du sultanat. Parmi eux, il y a l'hôtel Meurice à Paris.

    La nouvelle loi imposera la peine de mort par la lapidation ou le fouet aux personnes jugées coupables de relations homosexuelles ou d'adultère. Les ONG craignent une montée de l'extrémisme.

    Ryan Silverio est coordinateur régional de l'ASEAN Sogie Caucus. « Ce qui nous inquiète, dit-il,  c'est qu'en imposant des peines aussi sévères, le gouvernement de Brunei répand un sentiment de peur. Car cela peut aussi concerner des non-musulmans, des travailleurs migrants, des touristes, des hommes d'affaires en visite dans le pays. En imposant la peine de mort, l'amputation, le fouet, Brunei se positionne aux côtés des groupes islamistes en Asie du Sud-Est, qui distillent la peur parmi les gens ordinaires. »

    Cette tendance à Brunei date de l'instauration de la charia en 2014. Cette pétromonarchie de 450 000 habitants, située près de la Malaisie, prônait un islam modéré. Mais aujourd'hui, l'économie va mal et le durcissement de la charia serait donc un moyen de renforcer l'autorité du sultan.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.