GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 15 Mai
Jeudi 16 Mai
Vendredi 17 Mai
Samedi 18 Mai
Aujourd'hui
Lundi 20 Mai
Mardi 21 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Inde: Narendra Modi débute une campagne électorale offensive pour sa réélection

    media Narendra Modi lors d'un meeting à Meerut, dans l'État d'Uttar Pradesh, dans le nord de l'Inde. Le 28 mars 2019. REUTERS/Adnan Abidi

    En Inde, le Premier ministre sortant Narendra Modi a lancé sa campagne électorale, avec déjà plusieurs meetings à travers le pays et, événement plus rare pour le leader nationaliste hindou, une interview télévisée diffusée ce vendredi matin 29 mars. Il se présente sans surprise comme le protecteur de la nation, affichant sa confiance en l’obtention d’un second mandat et défendant le bilan de son gouvernement en matière de développement.

    Avec notre correspondant en Inde, Antoine Guinard

    Une fois n’est pas coutume, Narendra Modi s’est prêté au jeu de l’interview en ce début de campagne électorale. Il a toutefois choisi un média qui lui est ouvertement favorable: Republic TV, et son présentateur phare, Arnab Goswami, réputé pour son virage à droite.

    Interrogé sur les accusations de corruption dans le contrat d’achat des avions de chasse Rafale à la France, le Premier ministre a contre-attaqué, affirmant que ses opposants avaient, par le passé, traité les contrats défense « comme leur distributeur de billets personnel ».

    « Gouverner pendant les cinq années à venir »

    Sur la question du résultat des législatives prochaines, qui décideront s’il sera reconduit à la tête de l’Inde, M. Modi s’est montré particulièrement optimiste: « Mon parti, le partenaire principal de notre coalition, devrait obtenir un nombre important de sièges au Parlement et les autres membres de la coalition vont aussi faire un bon score, nous permettant de former un gouvernement stable pour gouverner pendant les cinq années à venir »

    Le Premier ministre indien, réputé pour être une bête de campagne, a d’ores et déjà donné quatre rassemblements politiques en deux jours dans plusieurs régions du pays, un rythme qu’il va maintenir jusqu’au début de la campagne, le 11 avril prochain. Au cœur de ses discours, le bilan en termes de développement économique, sur lequel il avait axé sa campagne de 2014, et la sécurité nationale. M. Modi cultive l’image d’homme-fort et de sentinelle de la nation, s’appuyant notamment sur les récentes frappes chirurgicales indiennes au Pakistan.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.