GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 20 Juin
Vendredi 21 Juin
Samedi 22 Juin
Dimanche 23 Juin
Aujourd'hui
Mardi 25 Juin
Mercredi 26 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Football: suivez en direct le match Mali-Mauritanie en Coupe d'Afrique des nations 2019
    • «L'armée américaine n'a rien à faire dans le Golfe», dit l'Iran
    • Football: la Tunisie et l'Angola font match nul 1-1 dans le groupe E de la CAN 2019
    • Mondial féminin 2019: les Etats-Unis éliminent l'Espagne (2-1) et affronteront la France en quarts de finale vendredi 28 juin
    • Migrants: le Mexique déploie près de 15000 policiers et soldats à la frontière avec les États-Unis (officiel)
    Asie-Pacifique

    La Nasa condamne la destruction «terrible» d'un satellite par l'Inde

    media Selon la Nasa, la Station spatiale internationale pourrait être menacée par les débris provoqués par la destruction d'un satellite par l'Inde. WikimediaCommons/NASA

    L’agence spatiale américaine vient de condamner fermement la destruction d’un satellite indien, réalisée par New Delhi la semaine dernière. Cette opération visait à démontrer que l’Inde avait la capacité d’attaquer des orbiteurs espions ou ennemis, mais les conséquences de cette opération peuvent être graves. Selon la Nasa, des dizaines de débris ont été dispersés dans l’espace et peuvent endommager la Station spatiale internationale (ISS).

    Avec notre correspondant à New Delhi, Sébastien Farcis

    « La destruction du satellite par l’Inde est une opération terrible qui n’est pas compatible avec le futur des vols habités dans l’espace ». La condamnation de l’administrateur de la Nasa est sévère : cette opération indienne a envoyé 60 débris de plus de 10 cm dans l’orbite proche de la Terre, dont 24 sont à une altitude suffisante pour endommager la Station spatiale internationale.

    Les risques de collision ont ainsi augmenté de 44% en dix jours, selon l’agence américaine. Mais en Inde, le débat est bien plus « terre à Terre ». A dix jours des élections législatives, le parti nationaliste hindou au pouvoir exploite cette prouesse technologique pour affirmer qu’il a transformé l’Inde en une « nation puissante ».

    Le Premier ministre a même fait le rapprochement avec le bombardement de camps de terroristes pakistanais par l’aviation indienne en février et de clamer que l’Inde domine maintenant la Terre, les airs et l’espace. Un discours messianique qui est repris par l’organisation hindouiste du RSS, le bras idéologique de ce gouvernement, dont le but est de faire de l’Inde une nation « pure », puissante et entièrement hindoue.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.