GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 17 Novembre
Lundi 18 Novembre
Mardi 19 Novembre
Mercredi 20 Novembre
Aujourd'hui
Vendredi 22 Novembre
Samedi 23 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Inde: les femmes marchent contre les discours politiques de haine

    media Yogi Adityanath, le chef du gouvernement de l’Uttar Pradesh, adepte des discours de haine, multiplie les messages incendiaires ces derniers jours. (Photo prise le 26 mars 2019) AFP

    Ce jeudi 4 avril, des marches de femmes ont eu lieu dans toute l’Inde pour protester contre la politique du gouvernement qu'elles jugent haineuse et discriminante.

    Avec notre correspondant en Inde, Sébastien Farcis

    Les élections législatives vont débuter dans exactement une semaine en Inde. Le gouvernement, mené par le parti nationaliste hindou, cherche à tout prix à obtenir un nouveau mandat et la campagne est très tendue depuis plusieurs semaines, le gouvernement affirmant par exemple que l’opposition est favorable aux terroristes et au Pakistan ennemi.

    Dans ce contexte, plusieurs centaines de femmes, accompagnées de quelques hommes ou transsexuels, ont défilé dans le centre de New Delhi sous une énorme banderole indiquant « Sauvez notre Constitution » ; et aux cris de « Azadi », « Liberté ».

    « Les programmes que le gouvernement a annoncés pour les femmes ne produisent aucun effet. Tout l’argent part dans la publicité mais il il ne se passe rien sur le terrain. Nous luttons aussi contre la haine religieuse que diffuse ce gouvernement et la tolérance pour les lynchages des musulmans. Nous appelons donc à ne pas voter pour ce gouvernement, car il va détruire notre pays », explique Richa, une jeune chercheuse

    « La femme a une approche beaucoup plus humaine de la société, et plus égalitaire »

    Dans la foule étaient également visibles quelques cheveux gris. Des féministes de première heure, comme Renu, 60 ans : « La femme a une approche beaucoup plus humaine de la société, et plus égalitaire. Et dans les temps de crise et de haine comme en ce moment, la femme doit sortir pour essayer de rétablir le respect de chacun ».

    Des dizaines d’autres marches de femmes similaires étaient prévues pendant toute cette journée dans 20 États du pays.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.