GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 11 Novembre
Mardi 12 Novembre
Mercredi 13 Novembre
Jeudi 14 Novembre
Aujourd'hui
Samedi 16 Novembre
Dimanche 17 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Nouvelle frappe israélienne contre des cibles du Jihad islamique à Gaza (armée)
    Asie-Pacifique

    Thaïlande: inculpation d’un opposant à la junte accusé de sédition

    media Le jeune milliardaire et opposant Thanathorn Juangroongruangkit a été accueilli par des centaines de ses sympathisants lors de son arrivée au commissariat de police à Bangkok, ce samedi 6 avril. REUTERS/Athit Perawongmetha

    En Thaïlande, le leader d’un des principaux partis d’opposition à la junte au pouvoir a été inculpé pour sédition. Deux semaines après les premières élections dans le pays depuis huit ans, il aurait aidé des manifestants étudiants à échapper à la police en 2015.

    Avec notre correspondante à Bangkok, Carol Isoux

    « Je suis innocent, la seule chose qui m’inquiète, c’est d’être jugé par une cour militaire. » C'est ce qu'a déclaré le médiatique Thanathorn, 40 ans, à la sortie du commissariat ce samedi matin.

    Cette inculpation intervient deux semaines après des élections où son jeune parti Nouvel avenir (Future Forward) a remporté une cinquantaine de sièges au Parlement, un excellent score qui a surpris la classe politique

    Les anciens militaires au pouvoir affirment avoir remporté ces élections, avec une majorité de votes, mais les leaders de l’opposition revendiquent eux une majorité de sièges au Parlement et donc le droit de former un gouvernement.

    Les résultats du scrutin ne seront connus que le 9 mai après le couronnement du nouveau roi de Thaïlande, un événement majeur pour le pays.

    D’ici là les anciens militaires cherchent à affaiblir leurs adversaires politiques par tous les moyens. C’est la troisième procédure judiciaire contre Thanathorn depuis quelques mois. Lui et certains hauts responsables de son parti font l’objet de campagnes extrêmement virulentes sur les réseaux sociaux, les accusant de ne pas être loyaux à la monarchie. Il risque jusqu’à 9 ans de prison.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.