GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 21 Août
Jeudi 22 Août
Vendredi 23 Août
Samedi 24 Août
Aujourd'hui
Lundi 26 Août
Mardi 27 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Asie-Pacifique

    Japon: les actionnaires de Nissan enterrent l'ère Ghosn

    media Les actionnaires de Nissan se sont réunis ce lundi 8 avril à Tokyo et ont voté la révocation du mandat d'administrateur de Carlos Ghosn. REUTERS/Issei Kato

    Les actionnaires de Nissan ont révoqué Carlos Ghosn du conseil d'administration, rompant les derniers liens du constructeur automobile japonais avec celui qui l'avait sauvé d'une quasi faillite il y a près de 20 ans. Plus de 4 000 petits porteurs d'actions de Nissan ont participé à cette assemblée générale extraordinaire, qui a duré trois heures. Et nombre d'entre eux ont exprimé leur désarroi et leur inquiétude.

    Avec notre correspondant à Tokyo, Frédéric Charles

    Les petits actionnaires de Nissan ont exprimé tout le mal qu'ils pensent de Carlos Ghosn, de l'actuelle direction du constructeur, de Renault et du gouvernement français aussi, donneur de leçons en matière de respect des droits de l'accusé et de présomption d'innocence.

    « Le visage de Carlos Ghosn est l'incarnation du mal absolu », s'est exprimé un actionnaire. « Vous ne pouviez pas ignorer ses malversations, je suis sûre que vous étiez au courant », s'est indigné un autre devant Hiroto Saikawa, l'actuel patron de Nissan et ex-protégé de Carlos Ghosn.

    Hiroto Saikawa a reconnu de sérieux problèmes de gouvernance chez Nissan. Les employés avaient peur de s'opposer au créateur de l'alliance Renault-Nissan, dit-il. Nissan envisage de demander des dommages et intérêts à Carlos Ghosn pour ses malversations présumées. Ses avocats affirment que son arrestation, la semaine dernière, est une tentative de le museler. Ils diffuseront une déclaration vidéo, mardi 9 avril, dans laquelle ils désignent les responsables de ce qui lui est arrivé.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.