GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 13 Octobre
Lundi 14 Octobre
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
Aujourd'hui
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Japon: recherche d’un avion de chasse américain pour en protéger les «secrets»

    media Un navire de la garde côtière japonaise et un avion de l'armée américaine mènent des opérations de recherche, le 10 avril 2019, sur le site où s'est écrasé la veille le F-35A. Kyodo/via REUTERS

    C'est un bijou de technologie qui a disparu la semaine dernière au Japon : un F-35A, un avion de chasse dernier cri acheté aux États-Unis par l'armée japonaise. Les radars ont perdu la trace de cet appareil alors qu'il participait à une mission d'entraînement au large des côtes japonaises. Et son épave fait l'objet de toutes les convoitises, car ses secrets de fabrication pourraient beaucoup intéresser la Chine et la Russie.

    Éviter à tout prix que les Russes ou les Chinois mettent leur nez dans ces débris. Pour retrouver l'épave avant tout le monde, Washington et Tokyo déploient des moyens considérables : un drone sous-marin, un hélicoptère et trois navires militaires gravitent dans la zone de sa disparition.

    Jusqu'ici, seuls des petits morceaux d'aileron ont été localisés. On ne connaît pas la cause du crash. On sait seulement que le pilote, très expérimenté, a donné l'alerte quelques minutes avant de disparaître des radars.

    À 80 millions d'euros pièce, le F-35A dispose du système d'armement le plus cher jamais mis sur le marché : guidage, motorisation, matériel d'attaque. Le Pentagone vend cet avion furtif comme l'arme absolue de la guerre moderne.

    Un modèle dernier cri que toutes les armées voudraient copier. Selon plusieurs experts du secteur aéronautique, obtenir une simple photo sous-marine de l'épave de ce F35 serait déjà une victoire pour les services de renseignement étrangers et une mine d'informations pour les pays hostiles aux États-Unis.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.