GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 15 Août
Vendredi 16 Août
Samedi 17 Août
Dimanche 18 Août
Aujourd'hui
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Asie-Pacifique

    Attentats au Sri Lanka: le tourisme frappé de plein fouet

    media Des touristes dans une rue quasi déserte de Colombo, après la série d'attentats qui a ensanglanté le pays, dimanche 21 avril 2019. ISHARA S. KODIKARA / AFP

    En visant quatre hôtels, dont trois établissements de luxe de Colombo, les kamikazes ont frappé dimanche 21 avril l'un des secteurs les plus dynamiques du Sri Lanka. Une économie qui se remettait à peine d'une interminable guerre civile et de la crise constitutionnelle de l'an dernier.

    En six ans, la fréquentation touristique avait doublé au Sri Lanka, bondissant de 10% rien que l'an dernier. Indiens, Chinois, Britanniques, mais aussi Allemands, Australiens et Français plébiscitaient cette destination. Les emplois avaient été multipliés par deux depuis 2012.

    Le secteur avait rapporté l'équivalent de 4 milliards de dollars l'an dernier. Certes loin des 7 milliards de dollars de transferts de la diaspora, mais autant que les exportations textiles (4 milliards de dollars), et quatre fois plus que le thé (un milliard de dollars).

    Les attentats portent donc un coup sévère, le Premier ministre l’a reconnu dès dimanche, à un secteur qui était très dynamique. Les investissements étrangers, dont l'emblème reste le port d'Hambantota aux mains des Chinois, risquent aussi de pâtir de ce retour de la violence, dix ans après la fin de la guerre civile. Entre-temps, le Sri Lanka s'était hissé au rang des pays à revenus intermédiaires.

    L'année 2019 devait marquer un rebond de l'économie après la crise politique de la fin de l'année dernière, qui avait fait stagner la croissance à un peu plus de 3%. Mais désormais, on s'attend à ce que la monnaie sri-lankaise dévisse. Un défi supplémentaire pour ce pays qui importe beaucoup de pétrole et qui est déjà très endetté.

    ► Sri Lanka : « Ce genre d’attentats se prête à accentuer les clivages »

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.