GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 14 Août
Jeudi 15 Août
Vendredi 16 Août
Samedi 17 Août
Aujourd'hui
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Asie-Pacifique

    Disparition d'Arnaud Dubus, l'ancien correspondant de RFI en Thaïlande

    media Arnaud Dubus a été correspondant de RFI en Thaïlande pendant près de 30 ans. Archives personnelles d'Arnaud Dubus

    C'est avec une profonde tristesse que nous apprenons ce lundi 29 avril le décès brutal de notre collègue Arnaud Dubus, 55 ans, ancien correspondant de RFI à Bangkok. Arnaud était l'un des meilleurs connaisseurs de la Thaïlande, auteur de plusieurs ouvrages de référence sur la société, la culture et l'histoire du peuple thaïlandais. La rédaction lui rend hommage.

    Arnaud Dubus assurait avec passion la correspondance de RFI en français en Thaïlande et dans toute la région, depuis 1988 jusqu’en octobre dernier. Grand reporter et fin analyste des situations parfois les plus complexes en Thaïlande, au Cambodge, en Birmanie, au Laos ou aux Philippines, c’était un des meilleurs connaisseurs de cette zone. Il a marqué de très nombreux journalistes de RFI qui l’ont rencontré, par sa grande gentillesse et son envie de transmettre ses compétences.

    Il avait cessé ses activités de journaliste en 2018 pour rejoindre l'ambassade de France en Thaïlande, où il était en charge de la  communication. Dans un message qu’il avait envoyé à la rédaction de RFI avant d’occuper ses nouvelles fonctions, il confiait : « J’ai fait mes plus belles rencontres et connu mes plus belles heures comme journaliste avec RFI ».

    Ses collègues de RFI lui rendent hommage et évoquent la gentillesse et le professionnalisme d'Arnaud Dubus.

    Marie Normand l'a connu lorsqu'elle était correspondante à Bangkok :

    Anne Corpet, envoyée spéciale permanente à Washington et ex-rédactrice en chef du service international de RFI, se souvient également :

    Carol Isoux, la correspondante de RFI à Bangkok, où elle a remplacé sur ce poste Arnaud Dubus en octobre dernier, évoque un journaliste qui s'est fondu dans la culture locale.

    « C’était LA figure des journalistes francophones ici. Tout le monde le connaissait, pas seulement chez les Français. Chez les anglo-saxons, chez les Thaïs, il était considéré comme l’un des meilleurs connaisseurs du pays et de la région. Disons qu’il était considéré comme le plus Thaï des étrangers, peut-être. Il parlait le thaï. Il avait un accent exécrable, et on en rigolait souvent. Les Thaïs en rigolaient souvent, mais il parlait un thaï très raffiné. Il le lisait parfaitement. C’était l’un des seuls journalistes étrangers qui lisait aussi bien le thaï. Trente ans ici, c’est sûr, ça faisait la différence. Et puis aussi, avec la grande tolérance qu’il avait et ce rapport très apaisé, très doux, il plaisait beaucoup aux Thaïlandais. Il avait beaucoup d’amis thaïlandais. Il avait une compréhension du pays que la plupart des étrangers n’atteignent pas, même après 30 ans passés ici ».  

    Arnaud a également collaboré avec le quotidien Libération. « C’est quelqu’un qui avait à la fois la passion du journalisme de terrain et le souci, la rigueur, l’exactitude d’un universitaire, d’un scientifique qui connaissait bien le terrain, la région où il était depuis trente ans. Cela faisait trente ans qu’il était installé en Thaïlande. Il connaissait très bien cette région, c’était remarquable. C’était un peu un journalisme, à la croisée du journalisme et du monde universitaire, un peu à l’anglo-saxonne. Il y vivait depuis 30 ans et c’est quelqu’un qui, tout en continuant à travailler comme journaliste, continuait à creuser des pistes de réflexion. Il venait de sortir un bouquin sur le bouddhisme et le politique (...) Son travail était nourri de tout ça, cette connaissance-là », a confié à RFI Arnaud Vaulerin, chef-adjoint du service international et journaliste en charge de l’Asie au journal Libération.

    Arnaud Dubus travaillait aussi pour d'autres médias. De nombreux hommages de confrères qui l'ont bien connu défilent sur les réseaux sociaux. 

     

    Pravit Rojanaphruk, journaliste thaïlandais, fait part de son émotion.« Tragique nouvelle. Je viens d'apprendre que l'ex-journaliste français et membre de l'ambassade de France Arnaud Dubus est décédé. Il est tombé d'une station du train aérien BTS cet après-midi. Circonstances non élucidées. Repose en paix. »

    Un Français installé en Thaïlande lui rend aussi hommage :

    À lire aussi quelques articles d'Arnaud Dubus sur notre site.

    ►À écouter quelques reportages d’Arnaud Dubus sur RFI :

    • Thailande : à la veille du verdict du procès de Thaksin Shinawatra

    La température politique monte en Thaïlande à l’approche du verdict vendredi 26 février 2010, de la Cour suprême concernant la fortune de l’ancien Premier ministre, Thaksin Shinawatra. La cour doit décider de confisquer ou non l’équivalent d’1 milliard 700 millions d’euros. Thaksin est accusé d’avoir utilisé sa position à la tête du gouvernement pour favoriser son conglomérat familial : Shin Corp. Pourquoi ce procès déclenche-t-il les passions dans le pays ?
    (Reportage international diffusé le 25 février 2010)

    • Au cœur du bastion des « chemises rouges » à Bangkok

    En Thaïlande, la capitale Bangkok a vécu plusieurs nuits consécutives de violence en mai 2010. Incendies, explosion de grenades, tirs incessants, les combats de rues ont gagné en intensité. L’armée a resserré son étau sur le camp principal des manifestants antigouvernementaux, les « chemises rouges », dans le quartier commercial de Bangkok, mais n’a pas encore tenté de faire tomber ce bastion.
    (Reportage international diffusé le 18 mai 2010)

    La Thaïlande, miroir aux alouettes pour les footballeurs africains

    Plus de 3 000 footballeurs africains jouent dans des clubs hors de leur continent d’origine. Si les destinations favorites sont celles des grands championnats européens – l’Italie, la France, l’Espagne, l’Angleterre et l’Allemagne-, beaucoup doivent se résoudre à déployer leurs talents sur des terres plus lointaines, comme celles de la Thaïlande, de la Birmanie ou de l’Indonésie. Ils y arrivent après être passés par les mains d’agents plus ou moins scrupuleux.
    (Grand Reportage diffusé le 5 janvier 2011)

    La Thaïlande, 10 ans après le passage du tsunami

    Le 26 décembre 2004, le tsunami ravageait la côte occidentale de la péninsule thaïlandaise. 5 400 personnes périrent en Thaïlande dans l’assaut des vagues géantes. Parmi les zones les plus touchées, le village de Baan Nam Khem, un village de pêcheurs d’environ 5 000 habitants. 1 400 d’entre eux perdirent la vie dans la catastrophe. Dix ans après, notre correspondant en Thaïlande, Arnaud Dubus, est revenu sur les lieux. Quelles marques a laissées la catastrophe ? Comment a-t-elle transformé la vie du village ?
    (Grand Reportage diffusé le 5 janvier 2015)

    • Thaïlande : 40e anniversaire du massacre des étudiants à Bangkok

    La Thaïlande commémore un triste anniversaire, celui du massacre du 6 octobre 1976. Il y a quarante ans, la police et des groupes d’extrême droite organisés par les militaires attaquaient des centaines d’étudiants retranchés dans l’université Thammasat de Bangkok. Les étudiants étaient accusés d’être communistes. Certains furent pendus, d’autres brûlés vifs. Officiellement, il y a eu 46 morts, mais beaucoup pensent que le vrai bilan est d’une centaine d’étudiants tués. Ce massacre est une tâche noire dans l’histoire du pays. D’autant plus qu’aucun gouvernement depuis n’a voulu y faire face.
    (Reportage international du 5 octobre 2016)

    En 2016, dans OutsideNews, Arnaud Dubus parle de son métier de journaliste et de sa vie en Thaïlande :

    Chronologie et chiffres clés
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.