GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 20 Septembre
Samedi 21 Septembre
Dimanche 22 Septembre
Lundi 23 Septembre
Aujourd'hui
Mercredi 25 Septembre
Jeudi 26 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Asie-Pacifique

    Corée du Nord: plusieurs «projectiles» tirés en mer du Japon

    media Les médias japonais ont fait état des tirs nord-coréens dans leurs émissions matinales, le 4 mai 2019. REUTERS/Kim Kyung-Hoon

    La Corée du Nord vient de procéder à une série de tirs de « projectiles » de courte portée en mer du Japon. Une annonce du ministère sud-coréen de la Défense, qui a tenu à éviter d’utiliser le mot « missiles ». Ces nouveaux tirs risquent d’aggraver les tensions avec les Etats-Unis, et de mettre en péril les pourparlers nucléaires en cours.

    Avec notre correspondant à Séoul, Frédéric Ojardias

    Ces nombreux « projectiles » ont été tirés ce matin, entre 9h06 et 9h27 (heures locales), près du port de Wonsan, sur la côte est de la Corée du Nord. Ils ont parcouru entre 70 et 200 km, en direction de la mer du Japon, précise le ministère sud-coréen de la Défense. Ministère qui évite le mot « missiles », ce qui laisse à penser qu'il pourrait d'agir d’un système de lance-roquettes multiples.

    C’est le premier essai majeur d’armement par la Corée du Nord depuis le tir réussi en novembre 2017 du missile Hwasong 15, capable en théorie de frapper le territoire américain. Techniquement, le régime ne viole certes pas sa promesse de ne plus tirer d’engins balistiques à longue portée, mais cela reste une provocation.

     ► À lire aussi : Sommet Trump-Kim à Hanoï: les deux dirigeants affichent leur optimisme

    Le dirigeant Kim Jong-un cherche ainsi à faire pression sur les Etats-Unis pour que ceux-ci se montrent plus flexibles dans les pourparlers nucléaires, interrompus depuis l’échec du sommet de Hanoi en février. Mais ces nouveaux tirs risquent surtout de provoquer la fureur de Donald Trump et d’éloigner encore davantage la perspective d’une reprise des négociations.

    Ils risquent aussi de compliquer l’envoi d’assistance humanitaire. Hier, l’ONU a annoncé que les récoltes en Corée du Nord l’année dernière étaient les plus mauvaises depuis 10 ans, et que 10 millions de Nord-Coréens avaient besoin d’aide alimentaire.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.