GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 21 Mai
Mercredi 22 Mai
Jeudi 23 Mai
Vendredi 24 Mai
Aujourd'hui
Dimanche 26 Mai
Lundi 27 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Asie-Pacifique

    Chine: des sites religieux de la minorité ouïghoure détruits dans le Xinjiang

    media Un musulman arrivant à la mosquée Id Kah de Kachgar, dans le Xinjiang, le jour de l'Aïd el-Fitr, le 26 juin 2017 (Photo d'illustration). JOHANNES EISELE / AFP

    Après les accusations de l'ONU sur la présence de camps de rééducation dans la province du Xinjiang, dans l'est de la Chine, puis les dénonciations sur la surveillance quotidienne de la minorité musulmane, de nouvelles révélations du site Internet d'investigation britannique Bellingcat viennent confirmer l'oppression du régime chinois à l'encontre des Ouïghours en Chine. Une enquête approfondie a permis de démontrer que plus de 30 sites religieux avaient été détruits sur une période de deux ans.

    Nick Waters, journaliste d'investigation du site Bellingcat a été contacté par RFI. Il est catégorique: «  Mon investigation a commencé par deux mosquées. Des internautes avaient signalé leur disparition des images satellites. Il s'est avéré que ces deux mosquées avaient été, soit complètement détruites, soit sévèrement endommagées. J'ai ensuite poursuivi le travail en consultant les images satellites ou en interrogeant les militants sur le terrain et vérifié 100 localités abritant des sites religieux. Sur ces 100 sites analysés, 91 ont été identifiés comme des mosquées. Parmi elles, 31 ont été détruites, dont deux importants lieux de pèlerinage. »

    Persécution systématique

    « Tous ces sites religieux ont subi d'importants dommages structurels ou ils ont été entièrement démolis entre 2016 et 2018. Nous avons constaté une persécution systématique à l'encontre de la minorité musulmane ouïghoure, constate le journaliste. Des rapports ont déjà démontré que leur identité était réprimée. Notre enquête a démontré que les mosquées ont été détruites ou que leur structure a été modifiée de façon à ce qu'elles ne ressemblent plus à des mosquées, en retirant par exemple les minarets. Il apparaît donc qu'une destruction de l'héritage culturelle est en cours. C'est une tentative délibérée et systématique d'éradiquer l'identité musulmane dans cette région. »

    ► À lire aussi : Ouïghours: la Chine reconnaît le recours à des camps de rééducation au Xinjiang

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.