GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 15 Juillet
Mardi 16 Juillet
Mercredi 17 Juillet
Jeudi 18 Juillet
Aujourd'hui
Samedi 20 Juillet
Dimanche 21 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Droits de l’homme au Cambodge: la rapporteure de l’ONU constate peu de progrès

    media La rapporteure spéciale des Nations unies pour les droits de l’homme, Rhona—Smith. AFP/Tang Chhin

    La rapporteure spéciale des Nations unies pour les droits de l’homme, Rhona Smith, a achevé jeudi sa septième mission d’observation au Cambodge.

    Avec notre correspondante à Phnom Penh,

    La septième mission d'observation de Rhona Smith, la rapporteure spéciale des Nations unies pour les droits de l'homme, sur la jouissance des droits politiques, des libertés d'expression et de rassemblement, s'est achevée le jeudi 9 mai. Dans l'ensemble et malgré quelques tendances positives concernant certaines réformes juridiques, les premières observations de la rapporteure sont similaires à celles de ses deux dernières visites.

    La rapporteure spéciale a ainsi rappelé les interdictions de défiler prononcées lors des dernières journées internationales dédiées aux droits de l'homme, des femmes ou du travail. Rhona Smith relève également un déclin des libertés dans le secteur de la presse et « la réticence générale de nombreux interlocuteurs à s'exprimer en public de peur d'être arrêtés ou surveillés ». En 2019, l'ONG Reporters sans frontières classe le Cambodge 143e en matière de liberté de la presse. Ce qui fait de ce pays de 16 millions d'habitants l'un des plus mauvais élèves de l'Asie du Sud-Est.

    Rhona Smith a aussi été attentive au discours général sur les droits de l'homme ou la défense de ces derniers dans le pays et regrette que la promotion de ces droits soit parfois assimilée au soutien à l'opposition politique cambodgienne.

    Une situation politique paralysée

    Accusé d’avoir voulu renverser le gouvernement, le principal parti d’opposition, le Parti du sauvetage national du Cambodge, a été dissous en novembre 2017,  quelques mois avant les élections législatives de juillet 2018. Le scrutin a renouvelé la majorité du PPC de Hun Sen, Premier ministre au pouvoir depuis 34 ans. Le parti a même obtenu la totalité des sièges au Parlement, une première historique au Cambodge.

    Rhona Smith s'est aussi vu refuser, cette fois encore, une visite à l'un des anciens chefs du parti d'opposition, Kem Sokha, aujourd'hui assigné à résidence après un an passé en prison. Elle rappelle que les conditions imposées à Kem Sokha restent bien celles d'une détention et insiste dans sa demande de libération avec la conclusion rapide ou l'abandon total des procédures engagées contre lui pour trahison, près de 20 mois après son arrestation.

    Rhona Smith a également déclaré être informée d'actions engagées par la police ou la justice à l'encontre d'environ 80 membres de l'ancien parti d'opposition. Parmi eux, 26 anciens membres et élus locaux convoqués par la justice ces derniers jours dans la région de Battambang. Plusieurs ont été interrogés cette semaine sur leur activité politique présumée.

    Suite à la dissolution du parti d'opposition en novembre 2017, 118 membres de ce dernier ont été interdits d'exercer toute activité politique. Ceux qui ont été convoqués à Battambang n'en font pas partie.

    La rapporteure dit avoir conscience d'une rhétorique souvent agressive de part et d'autre du spectre politique et croit au besoin de changer de culture politique.

    Le Cambodge de plus en plus isolé politiquement et économiquement

    Hasard du calendrier ou non, la visite de Rhona Smith intervient alors que l'Union européenne se penche sur la situation des droits de l'homme au Cambodge. Depuis le mois de février et suite aux élections controversées de juillet 2018, l'UE envisage la suspension totale ou partielle de l'accord « tout sauf les armes ». Ce régime commercial dispense de taxe douanière les produits importés de pays en développement, mais est conditionné au respect des droits de l'homme et des travailleurs. Domaines dans lesquels l'Union européenne demande des améliorations au Cambodge.

    La suspension de l'accord peut avoir de lourdes conséquences pour ce petit pays d'Asie du Sud-Est dont 40 % des exportations étaient à destination de l’Union européenne en 2017 et représentaient près de 4,9 milliards d’euros en 2018. Le gouvernement cambodgien a part ailleurs affirmé que le Cambodge tenait à cet accord et reconnaissait son impact positif.

    Mais en d'autres occasions, le gouvernement dit ne pas être inquiet outre mesure et être prêt à faire face, en cas de suspension, en se rapprochant davatange de Pékin. Un rapport de la Banque mondiale, paru lundi dernier, estime pourtant les pertes potentielles pour l’économie cambodgienne entre 500 et 650  millions de dollars si les accords avec l’UE étaient suspendus.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.