GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 16 Mai
Vendredi 17 Mai
Samedi 18 Mai
Dimanche 19 Mai
Aujourd'hui
Mardi 21 Mai
Mercredi 22 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Pakistan: attaque meurtrière contre un hôtel de luxe du port de Gwadar

    media Vue générale de l'hôtel Pearl Continental (PC) à Gwadar, le 11 avril 2017. REUTERS/Akhtar Soomro

    Un hôtel 5 étoiles a été pris pour cible par des hommes armés ce samedi 11 mai, dans le sud-ouest du Pakistan dans la ville portuaire de Gwadar. Un garde a été tué. L'attaque qui a duré plus de cinq heures a été revendiquée par le Front de libération du Baloutchistan, un groupe indépendantiste.

     

    Avec notre correspondante dans la région, Sonia Ghezali

    Il est 16h50, heure locale, quand trois hommes lourdement armés pénètrent dans l’hôtel de luxe après avoir ouvert le feu à l’entrée, tuant un garde de sécurité. Les autorités locales affirment que tous les clients ont été évacués. Les assaillants sont encerclés par les forces de sécurité. Tout le quartier est bouclé.

    L’attaque visait les investisseurs étrangers parmi lesquels les Chinois qui séjournent généralement à l’hôtel Pearl Continental. C’est ce qu’indique sur les réseaux sociaux le groupe séparatiste.

    L’hôtel de luxe qui surplombe le port ouvert sur la mer d’Arabie est un pivot du corridor économique Chine-Pakistan, un projet de plus de 60 milliards d’euros d’investissement chinois. Son objectif est de relier la province chinoise du Xinjiang au sud du Pakistan afin d’offrir à la Chine un accès direct à l’océan Indien.

    Un projet qui ne profitera pas aux locaux, dénoncent les séparatistes baloutches. Ces derniers s’en sont déjà pris aux Chinois en s’attaquant à leur consulat à Karachi l’année dernière.

    L’attaque de ce samedi révèle les brèches dans la sécurité de la capitale provinciale malgré la forte présence de militaires. La province du Baloutchistan est la plus instable du pays avec des attaques récurrentes perpétrées par des groupes islamistes ou séparatistes. L’un d'eux avait aussi revendiqué la mort de 14 passagers circulants à bord de bus en direction de Karachi situé à 600 km à l’est de Gwadar, le mois dernier.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.