GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 12 Octobre
Dimanche 13 Octobre
Lundi 14 Octobre
Mardi 15 Octobre
Aujourd'hui
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    «Nous souhaitons que les autorités iraniennes se montrent transparentes dans ce dossier et agissent sans délai pour mettre fin à cette situation inacceptable», a déclaré Agnès Von Der Mühll, porte-parole du Quai d'Orsay, lors d'un point de presse électronique ce mercredi après la révélation dans la presse de cette arrestation, survenue en juin dernier. Roland Marchal, chercheur à l'Institut d'études politiques, est un collègue de Fariba Adelkhah, une Franco-Iranienne directrice de recherche au centre de recherches internationales de Sciences Po à Paris. Tous deux devaient se retrouver en Iran et ont été arrêtés au printemps par les Gardiens de la révolution islamique, lesquels évoquent des soupçons d'espionnage.

    Asie-Pacifique

    Législatives en Inde: pour l'ultime jour de vote, Modi en méditation médiatique

    media Le Premier ministre indien Narendra Modi, en lisse pour les législatives ce dimanche 19 mai, a publié sur Twitter cette photo prise près du temple de Kedarnath, aux pieds de l’Himalaya. Twitter / Narendra Modi

    Dernier jour de vote en Inde, ce dimanche 19 mai. C'était la septième et dernière phase d’un très long scrutin, qui aura duré plus d’un mois. Il s'agissait de renouveler la chambre basse du Parlement. Neuf cents millions d’électeurs étaient appelés aux urnes. Les derniers bureaux de vote ont fermé, mais ce matin, le chef du gouvernement sortant à Narendra Modi a suscité une polémique.

    Avec notre correspondant à New Delhi,  Sébastien Farcis

    La campagne des législatives indiennes 2019 est officiellement terminée et les candidats n’ont théoriquement plus le droit de parler de politique. Mais l'opposition crie au scandale car l’un des candidats en lice semble avoir contourné ce « black out », et ce n'est autre que le Premier ministre Narendra Modi, qui remet aujourd’hui en jeu son poste de député dans la circonscription de Bénarès.

    M. Modi est parti samedi en retraite de méditation, accompagné d’une flopée de journalistes, près du temple de Kedarnath, fameux lieu de pèlerinage hindou situé aux pieds de l'Himalaya. Il a médité pendant toute la nuit dans une petite grotte, mais ce qui était ainsi présenté comme une retraite solitaire est devenu, ce dimanche matin, une magnifique promotion pour le chef du gouvernement.

    Narendra Modi a pu s'afficher rempli d'humilité, pieux, et surtout hindou. Les photographes de l’agence nationale de presse ont été invités dans sa grotte pour montrer le leader en pleine méditation, et à la sortie, le Premier ministre a entamé un tour du temple local sur un curieux tapis rouge dressé pour l’occasion. Et de s'incliner de nombreuses fois comme un dévot ordinaire.

    A ceci près que M. Modi avait le temple réservé pour lui tout seul. Il a ainsi pu prendre tout son temps pour être immortalisé par les dizaines de caméras autour de lui. Une mise en scène politique sur fonds de magnifiques monts enneigés ? L'opposition y voit une grave violation du silence médiatique imposé en ce jour de vote. La Commission des élections a, selon le BJP, autorisé cette retraite.

    Sur Twitter, beaucoup ne se gênent pas pour moquer cette méditation plus médiatique que spirituelle.

    ► À écouter aussi : Les paysans, la vache et le Premier ministre indien

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.