GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 15 Juin
Dimanche 16 Juin
Lundi 17 Juin
Mardi 18 Juin
Aujourd'hui
Jeudi 20 Juin
Vendredi 21 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • France: fin du procès Balkany pour blanchiment et corruption, jugement le 18 octobre
    • Kenya: trois complices de l'attaque de Garissa en 2015 reconnus coupables
    • Soudan: le Conseil militaire appelle les manifestants à négocier «sans conditions» (média d'Etat)
    • Vol MH17: Kiev appelle Moscou à «reconnaître sa responsabilité», la Russie dénonce des «accusations gratuites» visant à la «discréditer»
    • Espagne: le selectionneur Luis Enrique s'en va, son adjoint Robert Moreno lui succède
    • Sanofi prévoit 466 départs volontaires dans sa recherche et développement en France et en Allemagne
    • Egypte: Erdogan affirme que l'ex-président Morsi «a été tué»
    • Le revolver qui aurait servi à Van Gogh pour se tuer vendu 162 500 euros
    • Sécurité routière en France: le téléphone au volant est devenu un «fléau» (étude Axa Prévention)
    • France: Sébastien Jumel (PCF) propose de taxer les plaisanciers pour aider la Société nationale de sauvetage en mer (SNSM)
    • Khashoggi: la Turquie «appuie avec force» le rapport de l'experte de l'ONU (ministre)
    • Crash du MH17: les enquêteurs citent les noms des quatre suspects, trois Russes et un Ukrainien
    Asie-Pacifique

    Corée du Sud: un passage piéton connecté pour les zombies du smartphone

    media 94% de la population sud-coréenne possède un «smartphone». Getty Image

    La Corée du Sud a un problème de « smombie » : c’est ainsi que sont surnommés les « zombies du smartphone », qui marchent sans regarder devant eux, les yeux scotchés sur leur écran, provoquant ainsi des accidents de la circulation. Des chercheurs sud-coréens ont donc mis à l’essai une solution étonnante : un passage piéton connecté.

    A Ilsan, dans la banlieue de Séoul, un passage clouté a été équipé de capteurs et de caméras thermiques. Quand un piéton traverse, il est détecté, ce qui déclenche tout un système d’alerte, destiné à la fois aux conducteurs et aux piétons. Des lumières Led rouges et bleues se mettent à clignoter, un faisceau laser écrit un message sur le sol, et surtout une alerte apparaît sur l’écran du téléphone du piéton, pour lui demander de lever la tête et pour l’avertir qu’une voiture arrive, à condition, bien sûr que le piéton ait téléchargé au préalable l’appli nécessaire. Ce système a été inventé par un institut public de recherche en génie civil. « Un nombre croissant d’accidents causés par les "smombies" ont lieu sur les passages cloutés, et ces lumières zombies sont cruciales pour les empêcher », assure Kim Jong-hoon, l’un des chercheurs

    Les « smombies », un véritable fléau à Séoul

    La Corée du Sud affiche le plus fort taux de pénétration de smartphones au monde : 94% de la population adulte en possède un. Et, même si ce n’est pas nécessairement lié, le pays connaît aussi un problème de sécurité routière, et un nombre élevé d’accidents de la circulation. En 2017, 1 600 piétons ont été tués sur la route, 272 accidents étaient liés à des utilisateurs de smartphones, selon la chaîne de télévision Channel A. Ce passage piéton connecté n’est pas la première tentative des autorités coréennes pour s’attaquer au problème : la ville de Daegu a installé des feux de signalisation à même le sol, incrustés dans le trottoir... pour que les utilisateurs de smartphone puissent savoir quand traverser sans lever la tête ! A Séoul, plusieurs panneaux posés sur le sol implorent aussi la prudence aux nombreux « smombies ».

    12 000 euros par passage piéton

    Ce fameux passage piéton connecté à Ilsan ne fait pas l’unanimité. Même si les commentaires en ligne sont plutôt positifs, plusieurs internautes pointent son prix : 12 000 euros par carrefour ! Certains redoutent que ce genre d’initiative ne déresponsabilise encore davantage les utilisateurs de smarphones, ce qui peut accroître le risque d’accident. Ils font remarquer que des activités de prévention pourraient être plus efficaces à long terme. Mais les chercheurs qui ont mis au point le système se montrent optimistes, et ils espèrent que leur solution sera bientôt installée dans toutes les villes de Corée !

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.