GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 12 Octobre
Dimanche 13 Octobre
Lundi 14 Octobre
Mardi 15 Octobre
Aujourd'hui
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    «Nous souhaitons que les autorités iraniennes se montrent transparentes dans ce dossier et agissent sans délai pour mettre fin à cette situation inacceptable», a déclaré Agnès Von Der Mühll, porte-parole du Quai d'Orsay, lors d'un point de presse électronique ce mercredi après la révélation dans la presse de cette arrestation, survenue en juin dernier. Roland Marchal, chercheur à l'Institut d'études politiques, est un collègue de Fariba Adelkhah, une Franco-Iranienne directrice de recherche au centre de recherches internationales de Sciences Po à Paris. Tous deux devaient se retrouver en Iran et ont été arrêtés au printemps par les Gardiens de la révolution islamique, lesquels évoquent des soupçons d'espionnage.

    Asie-Pacifique

    Le géant japonais de l'électronique Panasonic lâche Huawei

    media Panasonic va cesser de fournir certains composants à Huawei. DR

    Le groupe japonais Panasonic rejoint d'autres entreprises japonaises et britanniques de télécoms qui ont annoncé qu'ils allaient couper, pour le moment, leurs liens avec Huawei, le géant chinois des télécommunications depuis que les États-Unis l'ont placé sur une liste noire. Une décision difficile à prendre pour les groupes japonais très implantés en Chine.

    De notre correspondant à Tokyo, Frédéric Charles

    Comme par hasard, Panasonic décide d'arrêter, la livraison de ses composants électroniques a Huawei avant l'arrivée, samedi 25 mai à Tokyo de Donald Trump. Le gouvernement japonais a ordonné à ses entreprises électroniques d'annoncer la rupture de leurs relations avec le groupe chinois sans attendre le délai de 90 jours accordé par Washington.

    Panasonic va donc cesser de fournir à Huawei et à ses 68 sociétés affiliées des produits fabriqués intégralement ou en partie aux États-Unis. Mais le groupe japonais souligne qu'il maintient avec Huawei ses fournitures qui ne sont pas affectées par la mesure américaine.

    Le groupe de télécoms Softbank, trop lié à Huawei dans le développement de nouvelles technologies de cinquième génération, suspend le lancement d'un nouveau terminal Huawei, le temps de voir si ses clients au Japon pourront l'utiliser en toute sécurité. Toshiba, pour sa part, a décidé de reprendre ses livraisons à Huawei après avoir confirmé que ses produits n'utilisent pas de pièces fabriquées sur sol américain.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.