GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 16 Octobre
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
Aujourd'hui
Lundi 21 Octobre
Mardi 22 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent
    Mondial de rugby: le XV de France éliminé en quart de finale par le Pays de Galles (20-19)
    Dernières infos
    • Syrie: un soldat turc a été tué dans une attaque des forces kurdes (ministère de la Défense)
    • Chili: trois morts dans les troubles à Santiago
    • Transport aérien: le plus long vol direct de l'histoire organisé par Qantas, parti de New York, a atterri à Sydney
    Asie-Pacifique

    Ascension de l'Everest: fin d'une saison particulièrement meurtrière

    media Embouteillage sur le toit du monde, le 22 mai 2019. AFP Photo/Project Possible

    Les fous d'alpinisme vont désormais devoir attendre l'année prochaine pour tenter de gravir l'Everest. La saison d'ascension du toit du monde s'est achevée comme tous les ans à la fin du mois de mai. L'édition 2019 aura beaucoup fait parler d'elle, principalement à cause de son bilan humain : 11 grimpeurs sont morts pendant leur ascension, un record depuis 2015. Différents facteurs sont à l’origine de ces nombreux décès.

    Il faut d'abord prendre en compte le nombre de grimpeurs. Le Népal et la Chine, situés de part et d'autre de la montagne, auraient délivré plus de 800 autorisations cette année. Un record qui a donné lieu à des scènes exceptionnelles, comme l'a montré la photo devenue virale d'un embouteillage d'alpinistes au sommet de l'Everest.

    Cette situation peut entraîner des décès prématurés : les grimpeurs, coincés à plusieurs milliers de mètres d'altitude, manquent d'oxygène. Et ils restent statiques, ce qui est d'autant plus dangereux, comme l'explique le guide Dawa Tashi Sherpa.

    « Il faut que votre corps continue de bouger pour faire circuler le sang. À cause du froid, lorsque vous ne bougez pas, vous avez de grands risques en altitude de souffrir, par exemple d'hypothermie. »

    L'autre explication importante est la mauvaise préparation de certains alpinistes. « Pour moi, les grimpeurs doivent avoir des connaissances sur les maladies liées à l'altitude, savoir comment se comporter en haute montagne, comme lorsqu'il y a des bouchons avec les autres grimpeurs. Dans ces cas-là, il faut bouger votre corps, vos pieds, pour les garder au chaud. C'est le genre de techniques que les grimpeurs doivent avoir en tête, qu'ils gravissent l'Everest ou des montagnes plus petites comme Cho Oyu ou Manaslu », ajoute Dawa Tashi Sherpa.

    Depuis 1922, quelque 200 alpinistes seraient morts en tentant d'atteindre le toit du monde.

    À lire aussi : Népal: l'Everest à prix cassé met les vies en danger

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.