GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 21 Juin
Samedi 22 Juin
Dimanche 23 Juin
Lundi 24 Juin
Aujourd'hui
Mercredi 26 Juin
Jeudi 27 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Guerre commerciale: la Chine contre-attaque avec un «livre blanc»

    media Des drapeaux de la Chine et des États-Unis visibles dans une rue du marché de Yiwu dans la province de Zhejiang. Le 10 mai 2019. REUTERS/Aly Song

    « Aucun défi ne ralentira le développement de la Chine », écrit ce dimanche 2 juin l'agence de presse officielle Chine Nouvelle. Pas question de se laisser intimider par Washington et la guerre commerciale qui cible les produits chinois. Depuis Pékin et Singapour, la Chine contre-attaque.

    Pékin a choisi l’ironie pour attaquer Washington : « La guerre commerciale ne rend pas sa grandeur à l’Amérique », s’est moqué le vice-ministre de l’Information Guo Weimin en écho au slogan cher à Donald Trump.

    Dans un « livre blanc » de 21 pages, la Chine tente de prouver que Washington se tire une balle dans le pied en augmentant les droits de douanes sur des produits chinois. Les prix et les coûts de production ont augmenté aux États-Unis, leurs exportations ont baissé et la croissance mondiale est en danger, a martelé Guo Weimin.

    La Chine maintient la porte ouverte

    Pékin accuse les États-Unis d’être entièrement responsables de l’échec des négociations censées mettre fin à ce conflit coûteux. Y aura-t-il une reprise des discussions en marge du sommet du G20 à Tokyo fin juin ? « Je n’ai pas d’information là-dessus » a sèchement répondu le vice-ministre.

    Depuis Singapour, où il assistait au forum international Shangri-La, le ministre de la Défense Wei Fenghe a offert ce choix à Washington : « Si les États-Unis veulent parler, nous allons maintenir la porte ouverte, s’ils veulent l’affrontement, nous sommes prêts ». Pas question de se laisser intimider, comme l'écrit l'agence de presse officielle Chine Nouvelle : « Aucun défi ne ralentira le développement de la Chine ».

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.