GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 15 Juin
Dimanche 16 Juin
Lundi 17 Juin
Mardi 18 Juin
Aujourd'hui
Jeudi 20 Juin
Vendredi 21 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Trump: «Le monde entier» envie la santé de l'économie américaine
    • Trump dénonce les «Fake News» dès le début de son meeting en Floride
    • Trump lance sa campagne pour 2020 depuis Orlando en Floride
    • Le Japon accuse un déficit commercial en mai, nouveau repli des exportations
    • Attribution du Mondial 2022 au Qatar: Michel Platini ressort libre de garde à vue
    • Canada: Trudeau annonce l'agrandissement d'un oléoduc controversé
    Asie-Pacifique

    Xi Jinping en Russie: Moscou et Pékin s'allient face à la menace américaine

    media Vladimir Poutine et Xi Jinping à Moscou, le le 5 juin 2019. Sputnik/Alexei Druzhinin/Kremlin

    Avant une réception à son honneur sous les ors du Kremlin, une soirée au théâtre du Bolchoï, une visite à deux pandas chinois prêtés au zoo de Moscou et une intervention au principal rendez-vous économico-politique russe, le président Xi Jinping a été reçu par Vladimir Poutine. Une visite officielle qui doit marquer une « nouvelle ère » dans l’amitié entre la Russie et la Chine.

    Avec notre correspondant à Moscou, Daniel Vallot

    On a pu voir de grands sourires de part et d’autre et des démonstrations d’amitié. Une amitié symbolisée aux yeux de Vladimir Poutine, par les deux pandas offerts à la Russie par Pékin, à l’occasion de ce déplacement.

    La diplomatie du panda reste un grand classique de la politique étrangère chinoise, mais au-delà des symboles, à l’issue de ces entretiens entre les deux hommes, la publication d'une déclaration commune dessine, non pas une alliance, mais une proximité de vues très fortes entre les deux pays et une même inquiétude vis-à-vis des États-Unis.

    La Chine et la Russie font front commun contre les États-Unis

    Dans ce communiqué, on peut lire que la Chine et la Russie dénoncent « le diktat politique et le chantage monétaire » dans les relations internationales. Les États-Unis ne sont pas directement nommés, mais c’est bien Washington qui est visé, avec la politique de sanctions, et la guerre commerciale ouverte entre la Chine et les États-Unis.

    Pékin et Moscou dans cette déclaration commune dénoncent également la décision de Donald Trump de se retirer du Traité de Vienne sur le nucléaire iranien et de rompre avec le Traité INF sur les armes nucléaires à portée intermédiaire.

    Vladimir Poutine voulait profiter des tensions actuelles entre Pékin et Washington, pour se rapprocher de la Chine, il y est visiblement parvenu.

    Poutine souligne la proximité entre les deux pays

    Le président russe souhaite conforter la relation entre Moscou et Pékin, c’est ce qu’il a déclaré en accueillant son homologue chinois : « Votre visite coïncide avec le 70e anniversaire de notre relation diplomatique. Car l’URSS a reconnu la République de Chine au lendemain de sa création. Au cours de cette longue période, il y a eu beaucoup d’évènements, mais ces dernières années les relations entre nos deux pays ont atteint un niveau sans précédent. L’an dernier, nous nous étions fixés comme objectif d’atteindre les 100 milliards de dollars d'échanges commerciaux et grâce aux efforts de nos deux pays nous avons dépassé cet objectif ! Je veux souligner encore une fois que c'est en grande partie grâce à votre investissement personnel que nous y sommes arrivés ! Et nous sommes convaincus que votre visite donnera un élan supplémentaire au développement de notre relation ».

    C’est avec un large sourire que Vladimir Poutine s’adresse au dirigeant chinois. Pour le président russe, la guerre commerciale entre Pékin et Washington offre une occasion en or pour se rapprocher de la Chine. Et Vladimir Poutine de souligner la proximité des deux pays, sur la plupart des sujets qui dominent l’actualité internationale.

    « Nos pays ont des points de vue concordants au sujet de la situation de la péninsule coréenne et nous allons continuer à collaborer avec nos partenaires chinois pour faire baisser la tension sur la péninsule. La Russie et la Chine travaillent ensemble également à une résolution pacifique de la crise syrienne. Enfin, nous sommes favorables à une stabilisation de la situation au Venezuela et restons attachés à une exécution totale de l’accord sur le nucléaire iranien », a déclaré Vladimir Poutine.

    Xi Jinping salue Vladimir Poutine, son « meilleur ami »

    Iran, Venezuela, Syrie ou Corée du Nord : les points d’accord ne manquent pas entre la Chine et la Russie. Le président chinois n’hésite pas d’ailleurs à présenter Vladimir Poutine comme « son meilleur ami ».

    Après les déclarations d’amitié, place aux affaires : le président chinois sera l’invité d’honneur du Forum économique russe – à Saint-Pétersbourg, l’ancienne capitale russe qui est aussi la ville natale de Vladimir Poutine.

    Ultime contre-pied à l’issue de cette journée vis-à-vis des États-Unis : l’annonce d’un accord avec Huawei, l’opérateur chinois accusé d’espionnage par Washington, qui  va pouvoir développer la 5G sur le territoire russe.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.