GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 15 Juin
Dimanche 16 Juin
Lundi 17 Juin
Mardi 18 Juin
Aujourd'hui
Jeudi 20 Juin
Vendredi 21 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent
    États-Unis: Donald Trump lance officiellement sa campagne pour un deuxième mandat
    Dernières infos
    • Trump accuse les démocrates d'être guidés par «la haine»
    • Trump: «Le monde entier» envie la santé de l'économie américaine
    • Trump dénonce les «Fake News» dès le début de son meeting en Floride
    • Trump lance sa campagne pour 2020 depuis Orlando en Floride
    • Le Japon accuse un déficit commercial en mai, nouveau repli des exportations
    • Attribution du Mondial 2022 au Qatar: Michel Platini ressort libre de garde à vue
    • Canada: Trudeau annonce l'agrandissement d'un oléoduc controversé
    Asie-Pacifique

    Bangladesh: manifestation contre une interdiction de pêche de deux mois

    media Pêcheurs déchargeant des poissons d'un bateau au port de pêche de Chittagong, l'un des plus importants du Bangladesh. Yousuf Tushar/LightRocket via Getty Images

    Au Bangladesh, des milliers de pêcheurs ont bloqué l’une des principales autoroutes de la capitale ce dimanche matin 9 juin, pour protester contre l’interdiction de pêcher imposée pendant deux mois. Celle-ci permet aux poissons de mieux se reproduire, mais entraîne des pertes économiques pour ces milliers de pêcheurs.

    Avec notre correspondant à New Delhi,  Sébastien Farcis

    C’est une vraie marée humaine qui a envahi l’une des autoroutes les plus fréquentées du pays, à la hauteur d’une ville côtière du sud-est du Bangladesh  et bloqué toute circulation pendant près de deux heures.

    Des dizaines de milliers de pêcheurs sont en colère contre la nouvelle interdiction d’attraper du poisson entre fin mai et fin juillet dans la baie du Bengale. Cela fait quinze ans que des restrictions existent pour permettre la reproduction des espèces, et cela a en effet été très efficace, mais elles ne durent généralement que 3 semaines.

    Cette interdiction de 2 mois est bien trop longue, selon eux, et pourrait mettre en péril leur existence, dans un pays où 15 millions de personnes dépendent directement ou indirectement de la pêche.

    Un député et un haut fonctionnaire sont allés rencontrer les pêcheurs et ont entamé des négociations avec eux, ce qui a permis de lever le blocage en début d'après-midi.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.