GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
Jeudi 22 Août
Aujourd'hui
Samedi 24 Août
Dimanche 25 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Syrie: Poutine et Erdogan se disent d'accord pour «intensifier leurs efforts communs» à Idleb (Kremlin)
    • G7: Boris Johnson continuera de soutenir fortement l'accord nucléaire iranien (sources diplomatiques britanniques)
    • L'Irlande indique vouloir voter contre l'accord Union européenne-Mercosur si le Brésil ne protège pas l'Amazonie
    • Décès d'une Israélienne blessée dans une attaque en Cisjordanie
    • Un accord européen a été trouvé pour répartir les 356 migrants de l'«Ocean Viking»
    • Feux en Amazonie: «une situation d'urgence» qui doit être discutée au G7 (Merkel)
    • Paris: des migrants montent un campement au Parc de la Villette afin de «se rendre visibles», constate un journaliste de l'AFP
    • Poutine promet une «réponse symétrique» à l'essai d'un nouveau missile américain
    • Olivier Faure, premier secrétaire du PS, juge que le rassemblement de la gauche et des écologistes est «impératif» pour 2022
    • Trois Israéliens ont été blessés dans une attaque en Cisjordanie non loin d'une colonie juive (responsables)
    • Un Palestinien qui lançait des grenades vers Israël depuis Gaza a été blessé (responsables)
    • À bord d'«Ocean Viking», en mer depuis 19 jours, les réserves de nourriture s'épuisent (MSF)
    • Syrie: les forces prorégime encerclent un poste d'observation turc non loin d'Idleb (OSDH)
    Asie-Pacifique

    Hong Kong: le mouvement de protestation se durcit, des heurts avec la police

    media Le canon à eau a été utilisé contre les manifestants, le 12 juin 2019 à Hong Kong. REUTERS/Tyrone Siu

    Des affrontements ont éclaté avec les forces de l'ordre, ce mercredi 12 juin, non loin du Parlement. La ville est une nouvelle fois paralysée par des manifestations monstres. En cause : le projet de loi controversé visant à autoriser les extraditions vers la Chine, projet dont l'examen a été reporté. Un haut responsable du gouvernement de Hong Kong a pourtant appelé les protestataires à se disperser.

    Avec notre correspondant à Pékin, Stéphane Lagarde

    Les appels au rassemblement étaient clairs : tant que le gouvernement de Hong Kong n’aura pas renoncé à ce projet de loi, la rue restera mobilisée. Sur une vidéo diffusée ce midi, Matthew Cheung, l’adjoint de la cheffe de l’exécutif, a appelé les manifestants à débloquer le cœur de Hong Kong et ses grandes artères autour du Conseil législatif. « J’appelle également les citoyens qui se sont rassemblés à faire preuve de retenue autant que possible, à se disperser pacifiquement et à ne pas défier la loi », a déclaré le secrétaire général de l’administration de Hong Kong.

    De jeunes manifestants déterminés

    Un message qui n’a visiblement pas été entendu par les jeunes manifestants les plus déterminés qui, pour certains, ont passé la nuit dans un parc près du Parlement. Les policiers ont fait usage de gaz lacrymogène, de solutions à base de poivre, ajoutent les reporters du South China Morning Post, sur le compte Twitter du journal.

    Repli des protestataires abrités derrière une forêt de parapluies, pour certains portant un masque, portant des lunettes de protection, distribution de bouteilles d’eau, on se rince les yeux, le visage, avant de repartir de plus belle. Afin d'être sur le front le plus tôt possible, les manifestants ont monté des barricades, entassé des barrières de sécurité et préparé des projectiles, comme des pavés et des pièces de métal en cas d'assaut de la police.

    La situation se tend

    Après une brève accalmie, les manifestants et la police se font toujours face, une situation qui devrait rester tendue tant que le projet de loi n’aura pas été retiré. Et pour l’instant, il n’est que reporté.

    Marée humaine au centre de Hong Kong, ce 12 juin. REUTERS/Athit Perawongmetha
    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.