GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 14 Août
Jeudi 15 Août
Vendredi 16 Août
Samedi 17 Août
Aujourd'hui
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Sri Lanka: arrestation par Interpol d'un des responsables présumés des attentats

    media Un officier de police le 12 juin 2019 règle la circulation lors de la cérémonie de réouverture du sanctuaire Saint-Antoine à Colombo, l'une des églises attaquées lors des attentats du 21 avril 2019. REUTERS/ Dinuka Liyanawatte

    L'organisation internationale de police criminelle Interpol a annoncé ce vendredi 14 juin l'arrestation et l'extradition de l'un des responsables présumés des sanglants attentats du 21 avril au Sri Lanka.

    Ahamed Milhan Hayathu Mohamed a été interpellé avec quatre autres suspects dans un pays non identifié du Moyen-Orient, à la suite de la publication par Interpol d'une « notice rouge ».

    L'homme âgé de 29 ans et d'origine sri-lankaise est présenté comme un haut responsable du NTJ, le National Thowheeth Jamaath, l'organisation jihadiste soupçonnée d'avoir été à l'origine des attentats du 21 avril. Il a été interpellé et extradé au Sri Lanka avec 4 autres suspects dont on ignore l'identité. 

    Des sources policières à Colombo ont précisé que les 5 hommes ont été arrêtés à Jeddah en Arabie saoudite, une information qui n'a pas été confirmée par Interpol.
    Les attentats, qui ont fait 258 morts et près de 500 blessés, sont parmi les plus sanglants dans l'histoire du Sri Lanka avaient été perpétrés par des kamikazes sur 8 sites différents : des églises chrétiennes en pleine célébration de la messe de Pâques et dans des hôtels de luxe.

    L'organisation État islamique avait revendiqué les attaques, même si les soupçons se portaient plutôt vers le NTJ, un groupe islamiste local. Interpol avait aussitôt déployé à Colombo une équipe d'experts, notamment des spécialistes en explosifs et en contre-terrorisme qui sont venus prêter main-forte aux autorités locales.

    Ces arrestations viennent s'ajouter aux deux autres effectuées le mois dernier par les autorités srilankaises au Qatar et en Arabie saoudite.

    ►A lire aussi: Sri Lanka: le groupe responsable des attentats coopérait avec le renseignement

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.