GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 12 Septembre
Vendredi 13 Septembre
Samedi 14 Septembre
Dimanche 15 Septembre
Aujourd'hui
Mardi 17 Septembre
Mercredi 18 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Corée du Nord: Kim Jong-un se félicite de l'amitié «invincible» avec Pékin

    media Xi Jinping et Kim Jong-un à Pyongyang (photo non datée) publiée le 21 juin par l'agence nord-coréenne KCNA. KCNA via REUTERS

    Ce vendredi 21 juin, le président chinois Xi Jinping regagne Pékin après une visite présentée comme triomphale en Corée du Nord. Le dirigeant Kim Jong-un s'est félicité d'avoir ravivé l'amitié « invincible » avec son grand voisin.

    Avec notre correspondant à Séoul, Frédéric Ojardias

    Aucune annonce immédiate d’accord, aucune promesse de dénucléarisation, mais de grandes déclarations d’amitié et de soutien : Xi Jinping et Kim Jong-un ont surtout affiché leur proximité et la solidité de leur alliance, après quelques années de relations tendues. Et c’est là le principal message de leur rencontre.

    Médiateur

    Xi Jinping veut se présenter en médiateur dans la crise nucléaire coréenne. Il devrait transmettre le résultat de ses discussions avec Kim au président américain Donald Trump la semaine prochaine, en marge du sommet du G20 à Osaka. Selon l’agence de presse Xinhua, il aurait mentionné la dénucléarisation à plusieurs reprises.

    De son côté, Kim Jong-un a accusé les États-Unis - sans les nommer directement - de ne pas « répondre activement » à ses prétendus « efforts pour apaiser les tensions ».

    Soutien du « grand frère » chinois

    S’il ne semble rien avoir obtenu dans l’immédiat en matière d’allègement des sanctions ou de coopération, le dirigeant nord-coréen a tout de même réussi l’essentiel : dans un contexte de tensions grandissantes avec les États-Unis, il a montré à sa population et à ses apparatchiks qu'il pouvait compter sur le soutien du « grand frère » chinois.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.