GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 18 Juillet
Vendredi 19 Juillet
Samedi 20 Juillet
Dimanche 21 Juillet
Aujourd'hui
Mardi 23 Juillet
Mercredi 24 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Enfants coincés dans une grotte en Thaïlande: un an après, une nouvelle vie

    media L'équipe Wild Boar et son entraîneur Ekkapol Chantawong à Bangkok le 30 avril 2019. AFP

    Il y a un an, dans le nord de la Thaïlande, une équipe de jeunes footballeurs se retrouvait coincée dans une grotte par la montée des eaux. L'évacuation avait mobilisé des milliers de sauveteurs venus du monde entier, et avait fait les Unes de la presse internationale. Que sont devenus ces jeunes garçons ?

    De notre correspondante à Bangkok,

    Finalement, leur vie n’a pas tellement changé, même s’ils ont voyagé cette année à Londres, New York ou Buenos Aires, invités par les plus grands clubs de football de la planète, émus par leur histoire.

    À l’époque, les enfants âgés de 10 à 15 ans, et leur coach de 25 ans, étaient restés sans nourriture, sans eau et dans le noir total pendant neuf jours avant d’être trouvés par des plongeurs anglais.

    Leur périlleux sauvetage avait pris neuf jours supplémentaires. La petite ville endormie de Mae Sai, juste à la frontière avec la Birmanie, n’avait jamais connu une telle animation.

    Les riverains auront vu s'agiter pendant tout ce temps l'unité d’élite de la marine thaïlandaise, mais également des sauveteurs de toutes nationalités ou encore plus de 1 200 journalistes.

    ► À lire aussi : L’odyssée des enfants de la grotte, au-delà du réel

    L’effervescence retombée, les enfants fréquentent les mêmes écoles, font les mêmes balades en vélo dans la montagne et jouent dans le même club de foot, les Sangliers Sauvages.

    Bref, ils mènent la vie d’adolescents tout à fait normaux, même si leurs perspectives d’avenir ont beaucoup changé. Par exemple, trois d’entre eux n’avaient pas la nationalité thaïlandaise au moment des faits et l'ont désormais.

    Leurs familles sont en effet immigrées de Birmanie. Alors qu'il s'agit d'une situation en général inextricable ici, tous trois ont reçu un passeport thaïlandais en un temps record.

    L'équipe Wild Boar et son entraîneur Ekkapol Chantawong ont connu une année chargée. AFP

    Les enfants viennent surtout de signer un énorme contrat avec la chaîne Netflix pour l’adaptation de leur histoire sous forme de série télé. Ils ont reçu plus de 100 000 euros chacun, de quoi faire des plans d’avenir…

    L’un d’entre eux, Adul, chouchou de la presse internationale parce qu’il parlait anglais, qu'il avait appris en fréquentant la petite église évangéliste de Mae Sai, est devenu une star des réseaux sociaux.

    Il voudrait utiliser cet argent pour faire des études, tandis que de son côté, le coach Ekkapol a fondé son propre club de foot et s'est engagé à reverser 20% des bénéfices à la communauté.

    ► À lire aussi : En Thaïlande, ces nouvelles icônes qui surgissent du brouillard

    Ce n’est pas seulement pour eux ; c’est pour toute la région que cette histoire a ouvert de nouvelles perspectives. Dans le domaine du tourisme notamment, la grotte a été réaménagée et reçoit des milliers de visiteurs chaque semaine.

    Et puis, la ville de Mae Sai est devenue un symbole d’unité nationale. Le gouvernement a en outre mis en avant l’excellente coordination entre services thaïlandais et étrangers.

    Les Thaïlandais expliquent qu’ils ont beaucoup appris lors du tsunami de 2004 et qu’ils ont développé, depuis lors, un savoir-faire duplicable, disent-ils, lors de crises humanitaires qui rassemblent la communauté internationale.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.