GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 18 Juillet
Vendredi 19 Juillet
Samedi 20 Juillet
Dimanche 21 Juillet
Aujourd'hui
Mardi 23 Juillet
Mercredi 24 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    En Inde, les violences faites aux musulmans se multiplient

    media Plusieurs agressions islamophobes similaires ont été rapportées à travers l’Inde. Ces actes se banalisent depuis l’arrivée au pouvoir de la droite hindouiste à New Delhi et dans plusieurs régions du pays. (Image d'illustration) REUTERS/Amit Dave

    En Inde, le lynchage à mort d’un homme de 24 ans s’est mû en affaire d’État dans la région orientale du Jharkhand. Ces derniers jours, plusieurs agressions islamophobes similaires ont été rapportées à travers l’Inde. Ces actes se banalisent depuis l’arrivée au pouvoir de la droite hindouiste à New Delhi et dans plusieurs régions du pays.

    De notre correspondant à New Delhi, Antoine Guinard

    Onze personnes ont été arrêtées et deux policiers suspendus lundi, après la mort deux jours plus tôt de Tabrez Ansari à l’hôpital. Accusé du vol d’une moto, ce dernier avait été attaché à un poteau électrique et passé à tabac pendant de longues heures mardi dernier, par plus d’une dizaine de personnes, près de la ville de Jamshedpur. Ses tortionnaires avaient notamment exigé de la victime, de confession musulmane, qu’elle scande des slogans à la gloire des divinités hindoues.

    L’opposition s’est emparée de ce fait divers pour attaquer le BJP, le parti hindouiste au pouvoir au Jharkhand et à New Delhi. Elle a rappelé que c’était le treizième incident de lynchage dans l’État, et pointé du doigt l’inertie des forces de l’ordre.

    Depuis la semaine dernière, les médias indiens ont fait état d’au moins trois autres affaires dans lesquels des musulmans ont été attaqués et sommés, de la même manière, de prêter allégeance aux divinités hindoues par leurs agresseurs.

    Dans son rapport annuel sur la protection des libertés religieuses dans le monde, publié vendredi dernier, le département d’État américainavait souligné la montée des violences perpétrée par des groupes hindouistes et visant en premier lieu la communauté musulmane minoritaire ces dernières années. Le gouvernement indien a rejeté en bloc ces conclusions.

    A lire aussi: L’Inde rejette le rapport américain sur des atteintes aux libertés religieuses

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.