GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
Dimanche 20 Octobre
Aujourd'hui
Mardi 22 Octobre
Mercredi 23 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    G20: à Osaka, un sommet au goût d'inachevé

    media Le président américain Trump, lors de sa conférence de presse de clôture du G20 d'Osaka. Jacquelyn Martin/Pool via REUTERS

    Le sommet du G20 s’est achevé ce samedi 29 juin à Osaka au Japon sur une note de soulagement. Les chefs d’État et de gouvernements des pays industrialisés et des grandes économies émergentes sont parvenus « in extremis » à se mettre d’accord sur une déclaration finale qui intègre à la fois un appel à la défense d'un environnement commercial libre et équitable et au respect de l’accord de Paris sur le climat, même si une nouvelle fois les États-Unis ont refusé d’endosser ce dernier point.

    Avec notre envoyée spéciale à Osaka, Mounia Daoudi

    Les négociations ont été extrêmement difficiles à Osaka, au point de faire dire au président français que « le pire a été évité. Même si éviter le pire n’est pas suffisant », a reconnu Emmanuel Macron.

    Et ce sont les tractations sur le climat qui ont été les plus éprouvantes. Elles ont duré une bonne partie de la nuit, avant d’être interrompues à 5 heures du matin en raison de la ligne très dure adoptée par la partie américaine, qui a cherché à faire en sorte que la déclaration finale ne mentionne pas le caractère irréversible de l’Accord de Paris. « Inacceptable », pour les Européens qui sont de nouveau réunis ce matin avant de nouvelles négociations. In fine, pas de recul sur le climat, mais pas d’avancée non plus. L’ambition climatique vigoureusement défendue par Emmanuel Macron n’est donc pas au rendez-vous.

    Les dirigeants des pays du G20, autour du Premier ministre japonais, Shinzo Abe, à Osaka, au Japon, le 28 juin 2019. Tomohiro Ohsumi/Pool via REUTERS

    Sur le commerce, comme en 2018, là aussi déception : à Buenos Aires, le G20 a renoncé une nouvelle fois à la demande des États-Unis de condamner le protectionnisme, même si les 20 ont affirmé leur volonté de réformer en profondeur l’Organisation mondiale du commerce (OMC).

    Seule avancée, la trêve entre Etats-Unis et Chine

    Donc, ce sommet d’Osaka a un goût d’inachevé. La seule avancée notable concerne la guerre commerciale que se livrent depuis des mois Américains et Chinois. En marge de la réunion, une trêve a été conclue par Donald Trump et Xi Jinping. Washington renonce à imposer des droits de douane supplémentaires sur les importations de produits chinois et les négociations en vue d’un accord devraient très bientôt reprendre.

    Après le sommet d'Osaka, Donald Trump a proposé - dans un tweet - d’aller serrer la main du dirigeant de la Corée du Nord, Kim Jong-un et de le faire dans la zone démilitarisée qui sépare les deux Corées. Rapidement Pyongyang a répondu en jugeant l’initiative « très intéressante ». Donald Trump a fait cette proposition, car il se trouve désormais en Corée du Sud.

    Le G20 a-t-il encore son utilité ?

    Réactivé pendant la crise financière de 2008 pour venir au chevet d’une économie mondiale au bord de la rupture, le G20 a-t-il fait son temps ?

    Une chose est sûre, le sommet d’Osaka a été littéralement pris en otage par la rencontre entre l’américain Donald Trump et le chinois Xi Jinping, en conflit ouvert depuis des mois sur les questions commerciales.

    Et comme l’année dernière à Buenos Aires le principal événement du G20 était un rendez-vous qui n'avait rien à voir avec le G20.

    Sans compter que la multiplication des rencontres bilatérales sur des sujets, comme par exemple cette année la crise iranienne ou les tractations des Européens pour le renouvellement des principaux postes à Bruxelles, a éclipsé les thèmes à l’agenda de la présidence japonaise.

    ► À lire aussi : G20 à Osaka: l'accord sur le climat se fait à 19, sans les États-Unis


    ► Greenpeace dénonce le peu d’engagement

    Pas de grandes annonces donc côté environnement : les pays membres du G20 ont réitéré leurs engagements pris dans le cadre de l'Accord de Paris, signé il y a deux ans et demi à l'exception des Etats-Unis qui s'étaient déjà retiré de l'accord.

    Ça aurait pu être pire, mais c'est quand même bien peu. C'est en substance ce que pense Jean-François Julliard, directeur général de Greenpeace France.

    C’est un G20 décevant parce que finalement on s’est contenté d’assurer le minimum, c’est-à-dire de faire en sorte qu’il n’y ait pas d’accord de Paris qui vole en éclat.

    Jean-François Julliard, directeur général de Greenpeace France. 30/06/2019 - par David Baché Écouter
    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.