GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 12 Novembre
Mercredi 13 Novembre
Jeudi 14 Novembre
Vendredi 15 Novembre
Aujourd'hui
Dimanche 17 Novembre
Lundi 18 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Présidentielle au Sri Lanka: ouverture des bureaux de vote
    • Californie: l'adolescent qui a ouvert le feu dans la cour de son lycée est mort de ses blessures
    • Bolivie: 5 paysans pro-Morales tués dans des affrontements
    Asie-Pacifique

    Processus de paix en Afghanistan: des progrès considérables, selon Washington

    media Les négociations de paix entre talibans et États-Unis, à Doha, au Qatar, le 26 février 2019. Qatari Foreign Ministry/Handout via REUTERS

    La 7e session de pourparlers de paix afghane qui se déroule à Doha au Qatar a été « la plus productive » depuis que ces discussions ont commencé, selon l’envoyé spécial américain Zalmay Khalilzad et les représentants des talibans en septembre dernier. Talibans et Américains font ce dimanche une pause de 48h. Ils laissent la place à une délégation intra-afghane qui rencontre à son tour des représentants talibans. L’objectif est de trouver une issue politique pour mettre fin au conflit qui dure depuis 18 ans en Afghanistan, la guerre la plus longue dans l’histoire des États-Unis.

    Avec notre correspondante à Kaboul,  Sonia Ghezali

    Des progrès considérables ont été réalisés au cours de ces 6 journées de discussions avec les talibans, a dit en substance l’émissaire américain. Il n’y a pas eu d’obstacle a, de son côté, fait savoir le porte-parole du bureau des talibans à Doha.

    Sur la table des discussions quatre points clefs : le retrait de troupes étrangères d’Afghanistan dont les talibans réclament le calendrier précis. Les États-Unis veulent, eux, que les insurgés garantissent que l’Afghanistan ne serve pas de refuge aux groupes terroristes.

    Autre point clef : l’instauration d’un cessez-le-feu et l’ouverture d’un dialogue inter-afghan. Si jusque-là les talibans refusent de discuter avec le gouvernement afghan, ils ont accepté de rencontrer dimanche et lundi une délégation d’environ 50 personnes. Des membres de la société civile, des journalistes ainsi que des personnalités politiques de tout bord y compris du gouvernement, mais à la condition qu’elles ne représentent qu’elles-mêmes et non pas l’État afghan. Les talibans ne reconnaissent pas sa légitimité.

    Des femmes participent à cette rencontre de deux jours. Les talibans n’ont toujours pas donné de détails sur les droits qu’ils reconnaîtraient à la gent féminine en cas d’accord de paix.

    À l’issue de ces discussions organisées par l’Allemagne et le Qatar, l’émissaire américain et les talibans se retrouveront pour la dernière ligne du 7e round de pourparlers. Si certains s’attendent à de grandes annonces, plusieurs observateurs se montrent pessimistes sur une résolution imminente du conflit afghan.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.