GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 17 Août
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Aujourd'hui
Jeudi 22 Août
Vendredi 23 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    La Chine connaît son plus faible rythme de croissance depuis 1992

    media Usine de production d'emballages plastique à Suqian, province du Jiangsu, Chine 13 juillet 2019. Reuters

    La croissance chinoise est au plus bas depuis au moins 27 ans. D'après les chiffres officiels dévoilés par le Bureau national des statistiques ce lundi 15 juillet, le PIB de la 2e puissance mondiale n'a progressé que de 6,2% au second trimestre par rapport à la même période l'an dernier. Sans surprise, c'est la guerre commerciale livrée avec les États-Unis de Donald Trump qui fait sentir tout son effet.

    La croissance de l'économie mondiale dans son ensemble a tendance à marquer le pas à cause des incertitudes que font peser les tensions commerciales, à commencer par le conflit entre Pékin et Washington. Il n'est donc pas surprenant de voir le premier intéressé, la Chine, subir ce ralentissement.

    Le Bureau national des statistiques cite un « environnement compliqué », matérialisé comme on le sait par les droits de douane punitifs appliqués par les États-Unis aux exportations chinoises. Les exportations, qui constituent toujours le cœur de l'économie chinoise, ont reculé le mois dernier de 1,3% sur un an, après un rebond de en mai.

    Lors du sommet du G20 à Osaka, fin juin, une nouvelle trêve a été décrétée entre les deux géants Chine et États-Unis. Mais l'épée de Damoclès pèse toujours sur l'économie chinoise.

    En attendant, les autorités de Pékin qui anticipaient cette croissance qu'on observe, entre 6 et 6, 5% cette année, ont multiplié les réformes pour que la consommation intérieure prenne le relais. Réformes fiscales et soutien bancaire en faveur des petites et moyennes entreprises ont été annoncés au printemps. Et là, les chiffres sont bons. Les ventes de détail continuent de progresser : +9,8% sur un an en juin, la production industrielle, elle, s'accélère avec +6,3% en juin.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.