GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 16 Août
Samedi 17 Août
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Aujourd'hui
Mercredi 21 Août
Jeudi 22 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    Les généraux et les leaders de la contestation au Soudan ont formé mardi un Conseil souverain de onze membres qui dirigera le pays au cours de sa transition de trois ans et trois mois vers un pouvoir civil. Le président du Conseil souverain, le général Abdel Fatah al-Burhan, prêtera serment demain.

    Asie-Pacifique

    Présidentielle Taiwan: Han Kuo-yu, un pro-Pékin affrontera Tsai Ing-wen en 2020

    media La présidente Tsai Ing-wen et Han Kuo-yu, candidat du principal parti d'opposition le Kuomintang, s'affronteront en 2020 lors de l'élection présidentielle. Reuters

    À Taiwan, Han Kuo-yu, un maire populiste favorable au rapprochement avec Pékin a été désigné comme le candidat du principal parti d'opposition, le Kuomintang à la prochaine élection présidentielle de janvier 2020. Il affrontera l'actuelle présidente Tsai Ing-wen, farouche opposante aux dirigeants chinois et au principe de « Chine unique ».

    La bataille s'annonce rude pour la présidentielle en janvier 2020, tant les enjeux politiques et économiques sont immenses pour l'île. Pour la présidente Tsai Ing-wen, qui se présente comme un rempart contre l'agressivité de Pékin, ce sera un combat «pour la liberté et la démocratie».  

    A l'inverse, son adversaire Han Kuo-yu a promis de faire la paix avec la Chine et d'améliorer la situation économique. Mais qui est donc Han Kuo-yu ? Relativement inconnu il y a deux ans, cet outsider de 62 ans, ancien directeur d'une société de vente de produits agricoles s'est fait connaître en novembre dernier en remportant la mairie de Kaohsiung, le fief historique du Parti démocrate progressiste au pouvoir. Ce lundi, il a remporté haut la main la primaire du Kuomintang en infligeant un sérieux revers cette fois-ci au milliardaire Terry Gou, le fondateur du géant technologique Foxconn.

    Cette ascension météorique accentue la méfiance des partisans de Tsai Ing-wen. Très bas dans les sondages, la dirigeante taiwanaise connaît dernièrement un regain de popularité. En tournée dans les Caraïbes depuis jeudi dernier, elle espère renouer les liens avec les alliés de Taiwan, mais aussi renforcer le dialogue avec les États-Unis, lors de deux escales (Haïti et États-Unis) qui suscitent la colère de Pékin.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.