GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 13 Septembre
Samedi 14 Septembre
Dimanche 15 Septembre
Lundi 16 Septembre
Aujourd'hui
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    La Corée du Nord tire deux missiles de courte portée

    media Des missiles Musudan (de moyenne portée) lors d’un défilé militaire à Pyongyang, en Corée du Nord (image d'illustration). AFP PHOTO / FILES / Ed Jones

    Il s’agit du premier test de missiles depuis le sommet impromptu entre Donald Trump et Kim Jong-un à la frontière intercoréenne en juin. Séoul dit suivre la situation de près et prévoit de réunir son Conseil de sécurité nationale dans la journée.

    Avec notre correspondant à Séoul, Louis Palligiano

    La Corée du Nord a lancé ce jeudi deux missiles à courte portée en direction de la mer de l’Est depuis la région côtière de Wonsan. Une nouvelle provocation qui semble être destinée à faire pression sur Washington et à obtenir davantage de concessions en prévision de leurs prochains pourparlers nucléaires.

    En réponse, le ministère sud-coréen de la Défense a appelé Pyongyang « à mettre fin à de tels actes qui ne contribuent pas aux efforts visant à apaiser les tensions militaires sur la péninsule coréenne » et s’est engagé à renforcer la surveillance en coopération étroite avec les États-Unis.

    Comme il en a l’habitude, le régime de Kim Jong-un a également exhorté les États-Unis et la Corée du Sud à annuler leur exercice militaire combiné programmé pour le mois d’août, prévenant que ces manœuvres auraient une incidence sur la reprise des négociations.

    En dépit de ces avertissements, les deux alliés ont annoncé leur intention de lancer les exercices comme prévu. Après les poignées de mains et les accolades en juin entre les dirigeants des deux Corées et des États-Unis, un nouveau bras de fer semble donc s’amorcer autour du dossier nucléaire nord-coréen.

    ► Lire aussi : Corée du Nord, « on ne rabiboche pas en quelques mois » des relations si hostiles

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.