GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 8 Novembre
Samedi 9 Novembre
Dimanche 10 Novembre
Lundi 11 Novembre
Aujourd'hui
Mercredi 13 Novembre
Jeudi 14 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Inde: la visite choquante de l'ambassadeur allemand chez les ultranationalistes

    media Walter Lindner, ambassadeur allemand en Inde. Christoph Soeder / dpa / AFP

    L’ambassadeur allemand en Inde, Walter Lindner, est la cible de critiques virulentes sur les réseaux sociaux. Il vient en effet de réaliser une visite officielle au siège du RSS, un groupe nationaliste hindou accusé de pourchasser les musulmans et d’adorer les méthodes nazies. Cette visite pour le moins incongrue est fortement critiquée et une pétition pour sa démission a été lancée.

    De notre correspondant en Inde

    Rashtriya Swayamsevak Sangh, plus connue sous ses initiales RSS est une gigantesque organisation qui compterait plus de 5 millions de membres, ce qui en ferait la plus grande association du monde. Elle représente la matrice du nationalisme hindou en Inde : elle a été fondée en 1925, pour défendre l’idée que l’Inde appartient aux hindous, et c’est dans ce but qu’elle a fondé sa branche politique, le BJP, le parti nationaliste hindou au pouvoir. Narendra Modi, le Premier ministre, a grandi dans ses rangs.

    Le problème est que l’idéologie du RSS est fondamentalement suprémaciste: selon eux, les musulmans, s’ils veulent rester vivre en Inde, doivent se plier aux coutumes et rites religieux hindous. Ses premiers idéologues adulaient Adolf Hitler pour sa répression des juifs et voulaient s’en inspirer pour traiter les musulmans indiens - et lors de sa visite au siège du RSS, la semaine dernière, l’ambassadeur allemand Walter Lindner a justement dû rendre hommage aux statues de ces idéologues suprémacistes. Incongru …

    Les lynchages de musulmans se multiplient

    Aujourd’hui, plusieurs groupes militants liés au RSS, comme le Bajrang Dal, mènent des lynchages de musulmans car ils les accusent de ne pas respecter leur vache sacrée. La polémique a rapidement grandi sur les réseaux sociaux et avant tout sur le compte Twitter de l’ambassadeur allemand , sur lequel ce dernier a fait la publicité de cette visite controversée.

    « Quel horrible choix de visite, s’insurge un internaute. L’ambassadeur ne sait pas que le RSS s’est inspirée de l’Allemagne nazie et de l’Italie de Mussolini? » « Combien de copies de Mein Kampf vous ont ils donné », lance un autre, ironique. Et un dernier, plus sérieux, de regretter que l’ambassadeur d’allemagne offre une telle « légitimité à cette organisation fasciste ». 

    Appel à la démission de Walter Lindner

    L’ambassadeur allemand en Inde est arrivé en avril dernier et affirme qu’il tient à mieux connaître cette organisation controversée mais tellement influente dans la vie politique indienne actuelle. Mais que c’est en aucun cas une prise de position. Car il rend des visites similaires à des lieux musulmans ou chrétiens en inde, dit il. La question est toutefois: devait il en faire une opération de communication et offrir au RSS cette légitimité internationale qu’elle cherche tant ? Pour l’instant, une pétition demandant la démission de l’ambassadeur a été lancée en ligne et a recu près de 3 000 signatures.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.