GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
Dimanche 20 Octobre
Aujourd'hui
Mardi 22 Octobre
Mercredi 23 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Pékin met en garde Washington contre un déploiement de missiles en Asie

    media Fu Cong, le directeur général du département du Contrôle des armements au ministère chinois des Affaires étrangères. ALEX HALADA / AFP

    La Chine a mis en garde, mardi 6 août, les États-Unis contre un déploiement de missiles dans la région Asie-Pacifique et a appelé les pays de la région à la « prudence ».

    Avec notre correspondant à Pékin, Stéphane Lagarde

    « La Chine sera dans l’obligation de prendre des mesures si les États-Unis venaient à déployer leurs missiles dans la région », a indiqué Fu Cong, le directeur général du département du Contrôle des armements au ministère chinois des Affaires étrangères.

    Pas de détails sur les contremesures

    Pékin n’a pas donné de détails concernant ces contremesures, mais la diplomatie chinoise met le doigt sur la carte et pointe notamment les voisins : Japon, Corée du Sud, Australie, comme bases possibles de déploiement des engins américains.

    Ces propos interviennent alors que le chef du Pentagone, Mark Esper prépare une tournée asiatique, ce dernier ayant confié ce week-end combien les États-Unis étaient justement impatients de positionner de nouvelles armes conventionnelles en Asie.

    Ces contremesures chinoises peuvent être économiques… L’installation d’une batterie Thaad, le système antimissile américain en Corée du Sud en 2017 a provoqué la fureur des autorités chinoises dont certaines entreprises sud-coréennes installées en Chine subissent encore le contrecoup.

    Accélération du déploiement chinois ?

    Le régime communiste pourrait aussi accélérer le déploiement de ses propres missiles intermédiaires déjà massivement implantés sur les îles artificielles de la mer de Chine méridionale et visant directement les porte-avions américains croisant dans le secteur.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.