GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 15 Septembre
Lundi 16 Septembre
Mardi 17 Septembre
Mercredi 18 Septembre
Aujourd'hui
Vendredi 20 Septembre
Samedi 21 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Washington expulse deux diplomates cubains à l'ONU accusés d'atteinte à la sécurité nationale (département d'Etat)
    • Justin Trudeau considère «totalement inacceptable» de s'être grimé en Noir
    • La compagnie française XL Airways en cessation de paiements, demande son placement en redressement judiciaire (communiqué)
    • Décès de l'acteur français Charles Gérard, second rôle fétiche de Lelouch et grand ami de Jean-Paul Belmondo
    • Le Parquet russe demande à la justice de libérer un acteur emprisonné après un mouvement de soutien
    • Idleb (Syrie): veto russe-chinois à l'ONU à une résolution imposant un cessez-le-feu
    • Décès de l’ancien président tunisien Zine el-Abidine Ben Ali
    Asie-Pacifique

    Corée du sud: manifestations antijaponaises à Séoul

    media Une femme assiste à une manifestation antijaponaise le 15 août 2019 à Séoul, en Corée du Sud, jour de l'anniversaire de l'indépendance. REUTERS/Kim Hong-Ji

    Des milliers de Coréens se sont réunis mercredi 15 août dans le centre de Séoul pour célébrer l’anniversaire de l’indépendance de leur pays... et pour protester contre la politique du gouvernement japonais du Premier ministre Shinzo Abe.

    Avec notre correspondant à Séoul, Frédéric Ojardias

    Des tambours, des punching-balls à l’effigie du Premier ministre japonais Shinzo Abe, et des imperméables pour se protéger de la pluie. Sur la grande place Ganghwamun, à Séoul, les manifestants sont venus de toute la Corée pour crier leur colère face à un gouvernement nippon accusé de révisionnisme. « Malgré tous ses crimes commis dans le passé, le Japon refuse d’offrir des excuses sincères. Je suis en colère, très en colère ! », dit Seo Won-cheol, un homme de 52 ans.

    Tokyo a récemment infligé des sanctions économiques contre Séoul, après que la Cour suprême de Corée a condamné des entreprises japonaises à verser des indemnités à des Coréens victimes de travail forcé pendant la guerre. Ces représailles commerciales nippones suscitent une immense vague de colère en Corée, et un grand mouvement de boycott.

    « Je participe au boycott en refusant de voyager au Japon et d’acheter des produits japonais. Mais je suis aussi accueillante envers les Japonais que je rencontre en Corée, pour leur montrer que notre mouvement ne vise que Shinzo Abe », affirme quant à elle Yeong Soo-bin, 24 ans.

    Question coloniale japonaise

    À quelques pas seulement, sur la même place divisée en deux, des milliers de membres d’organisations conservatrices manifestent aussi. Eux accusent au contraire le gouvernement sud-coréen de trop insister sur la question coloniale japonaise. « Je sais que nous devons apaiser les traumatismes causés par l’Histoire, mais pas de cette façon. Il faut trouver une autre façon », dédramatise Park Jin-yong, 20 ans. « La Corée du Sud et le Japon sont des démocraties, le Japon est notre allié et nous devons faire front commun contre la Chine communiste », estime de son côté Jung il-om, un sexagénaire.

    La soirée s’est conclue par des milliers de bougies allumées dans la nuit par les manifestants anti-Shinzo Abe.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.