GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 11 Septembre
Jeudi 12 Septembre
Vendredi 13 Septembre
Samedi 14 Septembre
Aujourd'hui
Lundi 16 Septembre
Mardi 17 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Asie-Pacifique

    Thaïlande: le chef anti-corruption accusé d'avoir dissimulé des millions d'euros

    media Le secrétaire général de l’Agence nationale anti-corruption, Prayat Puangjumpa, est soupçonné d’avoir dissimulé des millions d’euros. LILLIAN SUWANRUMPHA / AFP

    L’Agence nationale contre la corruption met en accusation son chef, le secrétaire général de l’organisation Prayat Puangjumpa, soupçonné d’avoir dissimulé des millions d’euros.

    Avec notre correspondante à Bangkok, Carol Isoux

    Le chef de la plus haute autorité anti-corruption du pays, Prayat Puangjumpa a été épinglé par sa propre organisation, l'Agence nationale contre la corruption, pour avoir oublié de déclarer un appartement de luxe à Londres, plusieurs comptes en banque avec du liquide et des parts de société à hauteur de plusieurs millions d’euros.

    Tous ces actifs étaient au nom de sa femme, ce qui explique qu’il ait oublié de les déclarer, a-t-il tenté de justifier. Pour Prayat Puangjumpa « tout cela est un malentendu ». Sa femme n’a fait que prêter son nom pour ces biens qui appartiennent à d’autres, a-t-il assuré.

    La corruption, un frein au développement économique

    Le chef de la plus haute autorité anti-corruption du pays épinglé de la sorte a de quoi démoraliser les Thaïlandais. La corruption des politiciens est perçue comme l’un des freins principaux au développement du pays.

    L'armée invoque régulièrement cette raison pour prendre le pouvoir. Le Premier ministre, le général Prayuth, a assuré que la lutte contre la corruption était l’une de ses priorités. Mais le gouvernement en place a lui-même été éclaboussé par plusieurs scandales comme cette collection de montres de luxe détenue par le ministre de la Défense.

    Après enquête, l’Agence nationale contre la corruption, avait statué qu’il n’y avait pas d’irrégularité dans cette affaire puisque les montres avaient été seulement prêtées au ministre par un riche homme d’affaires.

    Plusieurs classements internationaux placent la Thaïlande vers le milieu du tableau des pays les plus corrompus.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.