GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 12 Novembre
Mercredi 13 Novembre
Jeudi 14 Novembre
Vendredi 15 Novembre
Aujourd'hui
Dimanche 17 Novembre
Lundi 18 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Présidentielle au Sri Lanka: ouverture des bureaux de vote
    • Californie: l'adolescent qui a ouvert le feu dans la cour de son lycée est mort de ses blessures
    • Bolivie: 5 paysans pro-Morales tués dans des affrontements
    Asie-Pacifique

    Indonésie: accès de fièvre en Papouasie, le Parlement régional brûlé

    media Des émeutes ont éclaté le 19 août à Manokwari, en Papouasie, le 19 août 2019. Antara Foto/Toyiban/via REUTERS

    Une manifestation de plusieurs milliers de personnes dans la province indonésienne de Papouasie a dégénéré ce lundi 19 août en émeutes. La colère fait suite à l'arrestation de plusieurs dizaines d'étudiants pro-indépendantistes. Les autorités indonésiennes ont annoncé avoir repris le contrôle de la situation.

    Magasins et véhicules incendiés, panneaux de signalisation arrachés, jets de pierre sur des bâtiments officiels, incendie du Parlement régional, la manifestation à Manokwari, la capitale da la Papouasie occidentale, a très vite sombré dans la violence. Cette région est marquée par une rébellion indépendantiste sporadique contre le gouvernement indonésien.

    À l'origine des émeutes : des propos racistes que les autorités indonésiennes et la population locale auraient adressés à des étudiants papous, durant le week-end à Surabaya, sur l'île de Java. Quarante-trois étudiants, accusés d'avoir détruit un drapeau indonésien en pleine fête de l'indépendance, auraient été placés en détention, interrogés par la police puis relâchés. Ces incidents sont les derniers en date dans cette province parmi les plus pauvres d'Indonésie et où l'armée a été accusée par les ONG de violations des droits de l'homme contre la population mélanésienne.

    La Papouasie, ancienne colonie néerlandaise, a déclaré son indépendance en 1961, mais sa partie occidentale, riche en ressources naturelles, a été occupée deux ans plus tard puis officiellement annexée par l'Indonésie en 1969. De nombreux Papous réclament l'indépendance, comme la Papouasie Nouvelle-Guinée, autre moitié de cette grande île qui l'a obtenue en 1975 après avoir été une colonie australienne. Le mois dernier, deux militaires ont été tués en Papouasie au cours d'affrontements avec des séparatistes. En décembre, au moins une vingtaine d'ouvriers indonésiens ont également été tués sur leur chantier.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.