GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 8 Novembre
Samedi 9 Novembre
Dimanche 10 Novembre
Lundi 11 Novembre
Aujourd'hui
Mercredi 13 Novembre
Jeudi 14 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    La Chine offre 800 000 tonnes de riz à la Corée du Nord

    media Kim Jong-un et Xi Jinping lors de la visite d'État du président chinois en Corée du Nord au mois de juin 2019. KCNA VIA KNS / AFP

    La Corée du Nord a accepté l’envoi de 800 000 tonnes de riz offert par la Chine, affirme le quotidien japonais Asahi Shimbun. Une assistance humanitaire qui survient alors que 40% de la population nord-coréenne affronte de graves pénuries alimentaires, selon le Programme alimentaire mondial de l’ONU. Mais cette main tendue par « le grand frère » chinois à son allié nord-coréen n’est pas dénuée d’intentions politiques.

    Avec notre correspondant à Séoul,  Frédéric Ojardias

    C’est lors de sa visite d’État à Pyongyang en juin dernier que le président chinois a promis au dirigeant nord-coréen cette assistance alimentaire, affirme le quotidien japonais Asahi Shimbun. C’est près d’un million de tonnes de nourriture, dont 800 000 tonnes de riz, que Pékin s’apprêterait à envoyer par bateau.

    Il s’agit d’une quantité énorme. Cela représente 20% de la production agricole annuelle totale de la Corée du Nord, évaluée à 4,9 millions de tonnes par le Programme alimentaire mondial.

    Pékin veut envoyer des touristes à Pyongyang

    Toujours selon le journal, Pékin chercherait aussi à envoyer des millions de touristes chez son allié nord-coréen. Le tourisme rapporte en effet beaucoup de devises et n’est pas frappé par les sanctions de l’ONU. Les importations de nourriture sont aussi exemptes de sanctions.

    La Chine continue ainsi d'exercer une influence économique majeure en Corée du Nord. Elle s’impose plus que jamais comme un partenaire indispensable à la survie du régime nord-coréen. Tandis que la Corée du Sud se voit, elle, mise à l’écart malgré tous ses efforts. Pyongyang refuse ainsi les 50 000 tonnes de riz que lui propose Séoul depuis des mois.

    ► À lire aussi : La Corée du Nord en guerre contre la famine

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.